Smoothed particle hydrodynamics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Smoothed particle hydrodynamics (SPH) est une méthode de calcul pour simuler les flux de fluides. Elle a été utilisée dans de nombreux domaines de recherche, incluant l'astrophysique, la balistique, la volcanologie et océanologie. C'est une méthode lagrangienne (où les coordonnées bougent en même temps que le fluide), et la méthode de résolution peut être facilement ajustée grâce au respect de variables physiques telles que la densité.

Méthode[modifier | modifier le code]

Utilisation en astrophysique[modifier | modifier le code]

Utilisation dans la simulation de fluide[modifier | modifier le code]

Développements SPH en simulation de fluide[modifier | modifier le code]

Utilisation en mécanique des solides[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • [1] J.J. Monaghan, "An introduction to SPH," Computer Physics Communications, vol. 48, pp. 88-96, 1988.
  • [2] Hoover, W. G. (2006). Smooth Particle Applied Mechanics, World Scientific.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Logiciels[modifier | modifier le code]