Smokestack Lightning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Smokestack Lighting est un morceau de blues écrit par Howlin' Wolf et enregistré pour la première fois en 1956 pour le label Chess Records.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit un morceau au répertoire de Howlin' Wolf depuis les années 1930, le premier enregistrement de Smokestack Lighting (écrit à l'origine Smoke stack Lighting) date de 1956. Il est l'un des morceaux les plus célèbres du musicien et a été repris de nombreuses fois. Les jeunes groupes anglais du début des années 1960 s'en inspirent et la demande pour une édition anglaise est si forte que la maison de disque PYE sort en 1963 un EP avec le morceau. Six mois plus tard elle le ressort cette fois en 45 tours[1].

Analyse[modifier | modifier le code]

Lorsque Howlin Wolf chante ce titre, il exprime une force animale, primaire qui impressionne les musiciens anglais mais que ceux-ci n'arrivent pas à capturer dans leurs interprétations qui montrent trop d'affèteries et d'inexpériences[1].

Le morceau est en mi majeur[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

Quasiment tous les groupes anglais inspirés par le blues jouent ce morceau à partir de 1963. Il en va ainsi des Yardbirds, de Manfred Mann des High Numbers[2] ou des Kinks. Ceux-ci écriront le morceau Last of the Steam Powered Train en 1968 en s'inspirant de Smokestack Lighting[1].

En 2013, la chanson apparaît dans le film Le Loup de Wall Street (The Wolf of Wall Street) de Martin Scorsese.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) David Barker, 33 1/3 Greatest Hits, vol. 1, Continuum International Publishing Group,‎ 2006, 272 p. (ISBN 9780826419033, lire en ligne), p. 55
  2. Les High Numbers changeront de nom par la suite pour s'appeler les Who