Smith & Wesson M&P9/M&P40/M&P45/M&P357

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le S&W M&P40 (face gauche) et son chargeur : le modèle le plus populaire aux États-Unis.

Les pistolets Smith & Wesson M&P9/M&P40/M&P45/M&P357 sont produits et commercialisés depuis 2005 aux États-Unis et vendus depuis 2006 en Europe. Ils doivent remplacer dans la gamme du fabricant les . L'adoption de sa variante du M&P40 par la Drug Enforcement Administration indique que les clients nord-américains ont suivi contrairement aux cas des Sigma et SW99 (un seul Police Department l'ayant adopté)

Description[modifier | modifier le code]

Il représente la 3ème génération des pistolets à carcasse polymère pour son fabricant. Il fonctionne en DAO. Sa culasse et son canon sont en acier inoxydable recouvert de mélonite noire. La visée est fixe. Certaines versions comportent une sécurité manuelle (M&P45).

Variantes[modifier | modifier le code]

Modèle Longueur du canon (en cm) Calibre Capacité du chargeur Longueur en cm Masse (sans chargeur)
M&P9c/M&P40c/M&P357c (C=Compact) 8,9 9mm Luger
.40 S&W
.357 SIG
12
10
10
17 cm 595 grammes
620 grammes
629 grammes
M&P9/M&P40/M&P357 10,8 9mm Luger
.40 S&W
.357 SIG
17
15
15
19 680 grammes
687 grammes
723 grammes
M&P45 11,4 .45 ACP 10 19,68 839 grammes

Diffusion[modifier | modifier le code]

Mais la firme de Springfield a réussi à décrocher un contrat hors des USA :

  • Drapeau de la Belgique Belgique. Huit mille pistolets Smith & Wesson M&P9 ont été commandés par la police fédérale en 2011 en complément des 2000 Glock 17, 19 et 26 déjà acquis pour remplacer les FN GP 35. Après avoir rencontré des problèmes d'enrayage, la police belge a décidé de renvoyer 6000 pistolets à Smith & Wesson pour réparation[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 6000 pistolets de la police défectueux: "Inacceptable!" selon le SLFP »