Smertrios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sculpture représentant Smertrius sur le pilier des Nautes.

Dans la religion gallo-romaine, Smertrios ou Smertrius, était un dieu de la guerre vénéré en Gaule et en Norique[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom contient la même racine que celui de la déesse Rosmerta et peut signifier « le pourvoyeur », ce qui est davantage un titre qu'un nom. Le théonyme dérive de smer(t)-, qui apparaît dans les langues celtiques : en vieil-irlandais airm(m)ert, « interdiction », en gallois armerth, « préparatif », en breton de Vannes armerhein, « épargner, économiser ». Smertulitanus pourrait être une variante du nom pour le même dieu.

Fonction[modifier | modifier le code]

Sous l'occupation romaine, il futt assimilé au dieu de la guerre Mars sur une inscription trévire, à Liesenich, dans la région de Trèves, dédiée Marti Smertrio. Smertrios peut être considéré comme possédant la dimension royale du Mars celtique en tant que « protecteur » et peut-être comme garant ou pourvoyeur de richesses, signification par laquelle il est associé à la déesse Rosmerta.

Représentation[modifier | modifier le code]

Smertrios apparaît sur le Pilier des Nautes datant du Ier siècle. Il est représenté sous l'aspect d'un homme jeune tenant une massue et prêt à assommer un serpent. Le nom est très incomplet et il est restitué par l'épigraphie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicole Jufer & Thierry Luginbühl. 2001. Les dieux gaulois : répertoire des noms de divinités celtiques connus par l'épigraphie, les textes antiques et la toponymie. Editions Errance, Paris.