Sly 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sly.
Sly 3
Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Sucker Punch Productions

Date de sortie Drapeau des États-Unis 26 septembre 2005
Europe 16 novembre 2005
Drapeau de l'Australie 17 novembre 2005
Drapeau : Corée du Sud 22 décembre 2005
Drapeau : Japon 27 janvier 2011 (PlayStation 3)
Genre Plate-forme
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Vita
Langue Français (voix + sous-titres)
Contrôle Manette

Évaluation PEGI : 3

Sly 3, (nommé Sly 3 : Honor Among Thieves dans sa version originale nord-américaine et Kaitou Sly Cooper 3 au Japon) est un jeu vidéo de plate-forme développé par Sucker Punch Productions et édité par Sony Computer Entertainment en 2005 sur PlayStation 2. Il s'agit du troisième volet de la série Sly.

En 2010, le jeu a été remastérisé en haute définition et porté dans une compilation disponible sur PlayStation 3 puis en 2014 sur PlayStation Vita : The Sly Trilogy.

Scénario[modifier | modifier le code]

L'histoire démarre sur l'île de Kaine, dans le Pacifique, où Sly est venu chercher toute la fortune réunie par sa famille au fil des générations. Lorsque lui et son clan arrivent sur l'île, ils constatent que celle-ci a été transformée en forteresse par le Docteur M, qui a pour but lui aussi d'ouvrir le caveau des Cooper. Avec l'aide de son clan, Sly pénètre la forteresse du Docteur M, mais se fait attraper. Alors qu'il est aux prises du Docteur M, il se remémore tout le chemin que lui en son clan ont fait pour arriver jusque-là.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le gameplay, les graphismes et l'ambiance sont semblables aux précédents épisodes de la série. Néanmoins, les ombres sont plus réalistes et prennent vraiment les formes des corps. Quelques nouveautés apparaissent, telles que des gadgets, de nouvelles capacités et de nouveaux personnages. Les lunettes 3D fournies avec le jeu peuvent être utilisées lors de certaines missions pour mieux cerner les contours des objets. Pour la première fois de la série, le jeu propose un mode Multijoueur. Au fil de la progression de l'histoire, de nouveaux modes multijoueurs sont débloqués. L'aventure solo se termine en une vingtaine d'heures (sans compter les bonus et les modes multijoueur).

  • Sly, le maître voleur, dispose de toute une panoplie de mouvements. Une nouveauté de cet épisode est l'acquisition de différents déguisements. Il peut ainsi se faire passer pour un garde vénitien, un photographe, ou un pirate.
  • Bentley, désormais en fauteuil roulant suite au combat contre Clockwerk à Paris, est équipé de nombreux gadgets tels que des bombes, des fléchettes, un aimant à pièce ou encore une cam-grappin. De plus, étant mordu d'informatique, c'est lui qui s'occupe des missions piratage.
  • Murray est le costaud de la bande. Se croyant responsable de l'accident de Bentley, il s'est reclus en Australie pour y étudier l'Oniritemps. C'est là qu'il a appris une technique qui lui permet de se mettre en boule et de rebondir à volonté : « La Spiriboule Aborigène ».
  • Le Gourou est un personnage n'ayant pas d'attaques directes, mais il peut se camoufler et prendre possession des ennemis en se plaçant sur leur dos.
  • Pénélope, elle aussi mordue d'informatique et de gadgets, se joue par le biais d'une voiture et d'un hélicoptère radiocommandés.
  • Le Panda King, ancien ennemi de Sly dans le premier épisode, est un maître artilleur hors-pair : il peut brûler ses ennemis et lancer des feux d'artifice.
  • Dimitri, ancien chef du gang de Klaww dans le second épisode, un nageur professionnel et s'occupe des missions sous-marines.
  • Enfin, l'inspectrice d'Interpol Carmelita, bien qu'elle ne soit pas dans le clan Cooper, est jouable dans certaines missions. Ses atouts sont sa hauteur de sauts et son pistolet électrique.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]