SlutWalk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première SlutWalk à Toronto.

La SlutWalk, littéralement « marche des salopes », est une série de manifestations commencées le 3 avril 2011 à Toronto, au Canada, et devenues par la suite un mouvement de rassemblements à travers le monde.

Les participants protestent contre l’explication ou l'excuse du viol en référence à tout aspect de l'apparence d'une femme.

Les rassemblements commencèrent lorsque le constable Michael Sanguinetti, de la police de Toronto, a suggéré que pour diminuer les chances de subir un viol, « les femmes devraient éviter de s'habiller comme des salopes ».

En réponse, les féministes ont lancé ce mouvement. Lors de ces manifestations, de nombreuses femmes s'habillent de manière très révélatrice, parfois si peu couvertes qu'en-dehors de ces manifestations elles pourraient être accusées d'exhibition sexuelle. Le message qu'elles souhaitent faire comprendre est « même si je suis habillée ainsi, on n'a le droit de me toucher que si je le veux »[1].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Site officiel en France


Sur les autres projets Wikimedia :