Slunj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slunj
Blason de Slunj
Héraldique
Parc du centre ville
Parc du centre ville
Administration
Pays Drapeau de la Croatie Croatie
Comitat Karlovac
Maire
Mandat
Ivan Bogović HDZ
2005-2009
Code postal 47240
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local (0) 47
Démographie
Population 1 776 hab. (2001)
Densité 4,5 hab./km2
Population municipalité 6 096 hab. (2001)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 39″ N 15° 21′ 00″ E / 45.1108, 15.3545° 06′ 39″ Nord 15° 21′ 00″ Est / 45.1108, 15.35  
Superficie 39 200 ha = 392 km2
Superficie municipalité 39 200 ha = 392 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Slunj

Géolocalisation sur la carte : Croatie (administrative)

Voir la carte administrative de Croatie
City locator 14.svg
Slunj

Géolocalisation sur la carte : Croatie (relief)

Voir la carte topographique de Croatie
City locator 14.svg
Slunj
Liens
Site web http://www.slunj.hr

Slunj est une ville et une municipalité du comitat de Karlovac, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 6 096 habitants, dont 87,02 % de Croates[1] et la ville seule comptait 1 776 habitants[2].

Slunj est située sur l'importante route nord-sud entre Karlovac et le Parc national des lacs de Plitvice, au confluent des rivières Korana et Slunjčica. Elle est le centre de la région du Kordun.

Histoire[modifier | modifier le code]

Anciennes fortifications des Frankopans

Slunj est connue en allemand comme Sluin et en hongrois comme Szluin.

Mentionnée pour la première fois au XIIe siècle, Slunj fut fortifiée par la famille des Frankopan durant les guerres contre les Ottomans. La ville se développa autour du vieux fort, propriété de la famille depuis le XVe siècle, et d'un monastère de Franciscains. Au XVIe siècle, la ville fut ravagée par les guerres ottomanes et devint un fort au sein des Confins militaires. La ville fut relevée vers la fin du XVIIe siècle.

Sous la domination des Habsbourg depuis le XVIe siècle, au sein de l'Empire d'Autriche, elle fait partie de la Cisleithanie après le compromis de 1867 entre Hongrois et Autrichiens.

Slunj est célèbre pour une petite cascade et un moulin du XVIIIe siècle bien conservé, dans la partie basse de la ville, Rastoke. Les Chutes de Slunj (Die Wasserfälle von Slunj) est le titre d'un roman de l'écrivain autrichien Heimito von Doderer qui se passe en partie à cet endroit.

Démographie[modifier | modifier le code]

L’ensemble de la municipalité compte 6 090 habitants. La population de Slunj est Croate à 87 %, suivie de 9,4 % de Serbes, ainsi que des Bosniaques et d'autres groupes ethniques. D'après le recensement austro-hongrois de 1910, 46,7 % de la population était croate et 53,3 %, serbes. [réf. nécessaire]

Sport[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Malgré sa petite taille, Slunj a de nombreux clubs de sport, notamment les clubs de football FC Slunj et MNK Drenak. Il y a deux stades à Slunj : le stade municipal (Gradsko Igralište) et Zubac, terrain du FC Slunj.

Folklore[modifier | modifier le code]

Le dernier jour de la fête patronale de Slunj (Dani Grada Slunja), des jeux ouverts aux habitants sont organisés dans la rivière Korana : natation, plongée, sauts. Slunj possède également un groupe de majorettes.

Personnes célèbres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Localités[modifier | modifier le code]

La municipalité de Slunj compte 67 localités :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2001 : (en) « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
  2. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]