Slimane Ourak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slimane Ourak
Fonctions
Ministre du Commerce et de l’Artisanat tunisien
29 décembre 201017 janvier 2011
Président Zine el-Abidine Ben Ali
Fouad Mebazaa (intérim)
Premier ministre Mohamed Ghannouchi
Gouvernement Ghannouchi I
Prédécesseur Ridha Ben Mosbah
Successeur Mohamed Jegham
Biographie
Date de naissance 28 juillet 1955 (59 ans)
Lieu de naissance Tunis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Profession Banquier
Religion Islam

Slimane Ourak, né le 28 juillet 1955 à Tunis, est un banquier et haut fonctionnaire tunisien. Il est ministre du Commerce et de l’Artisanat entre 2010 et 2011. Il est auparavant directeur général des douanes tunisiennes entre 2004 et 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Slimane Ourak est titulaire d'une maîtrise de droit privé ; il poursuit ses études, en troisième cycle, à l'Institut technique de banque de Paris[1].

Il complète ses études par des stages et des sessions de formation (en Tunisie ou à l'international) sur les « mécanismes de promotion et de financement des petites et moyennes entreprises » et la « micro-finance, mécanisme de lutte contre la pauvreté et la marginalisation »[1].

Carrière dans la banque[modifier | modifier le code]

En décembre 1981, Slimane Ourak intègre la Caisse nationale d'épargne-logement (actuelle Banque de l'Habitat) puis la direction générale des finances au ministère de la Planification et des Finances[1]. Entre avril 1999 et novembre 2004, il est également directeur général de la Banque tunisienne de solidarité puis, jusqu'en décembre 2010, de la Direction générale des douanes[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Entre décembre 2010 et janvier 2011, il est ministre du Commerce et de l’Artisanat. Son secrétaire d'État est Mohsen Laroui. Après la révolution de 2011, il est incarcéré en avril de cette année, sans que soient précisés les chefs d’accusations retenus. Des sources portuaires évoquent les malversations douanières opérées par le clan Trabelsi alors qu’il était lui-même à la tête des douanes tunisiennes[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Slimane Ourak est marié et père de trois enfants[1].

Décorations[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Médaille du Travail
  • 2006 : Officier de l’Ordre de la République[1]
  • 2007 : Officier de l'Ordre du 7-Novembre[1]
  • 2009 : Officier de l'Ordre du maintien de la sécurité

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (fr) « Slimane Ourak », Leaders, 29 décembre 2010
  2. (fr) « Slimane Ourak en prison », Tunisie Focus, 8 avril 2011