Slimane Benaïssa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benaïssa.

Slimane Benaïssa

Activités Écrivain et dramaturge
Naissance 1943
Guelma en Algérie
Langue d'écriture Arabe, français
Distinctions Docteur Honoris Causa Inalco (Sorbone 2005)

Slimane Benaïssa, né en 1943 à Guelma en Algérie, est un écrivain et dramaturge algérien.

Ses pièces ont souvent pour visée d'aborder une morale sur le racisme, les préjugés et le sexisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Slimane Benaïssa est né en 1943 à Guelma[1], dans les Aurès (Est algérien). Il est amazighe, berbère, et le revendique.

En février 1993, après une vingtaine d'années de composition en arabe, il s'exile en France. Il s'y fait connaître avec sa pièce Au-delà du voile, écrite à l'origine en arabe et qu'il traduit en français, mais surtout avec Les Fils de l'amertume, en 1996, qui fait sa renommée. Il connaît le même succès avec Prophètes sans Dieu.Auteur humaniste il n'a jamais voulu oublier son amazighité et a œuvré pour la reconnaissance de la culture amazighe brimée par les autorités algériennes et il conteste ainsi dans ses pièces l'histoire officielle qui fait de l'Algérie un pays arabe.

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les fils de l'Amertume aux éditions Plon, en 1999
  • Le silence de la falaise, aux éditions Plon, en 2001
  • La dernière nuit d'un damné, aux éditions Plon, en 2003
  • Les colères du silence, aux éditions Plon, en 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Slimane Benaïssa : Well Moudja welat », sur www.algeriades.com,‎ 2011 (consulté le 20 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]