Slavonie orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la Slavonie orientale, Baranja et Syrmie occidentale

La Slavonie orientale ou Slavonie orientale, Baranja et Syrmie occidentale ou encore Oblast autonome serbe de Slavonie orientale, Baranja et Syrmie occidentale (en serbe : Istočna Slavonija, Baranja i Zapadni Srem/Источна Славонија, Барања и Западни Срем) était une région autonome serbe de l'Est de la Croatie. Elle fut intégrée à la République serbe de Krajina entre 1991 et 1995 puis resta sous contrôle de l'ATNUSO (UNTAES en anglais) jusqu'en 1998, date à laquelle elle fut réintégrée pacifiquement à la Croatie.

Elle comprenait les régions de Syrmie occidentale (région de Vukovar), de Baranja Croate (région de Beli Manastir) et une toute petite partie de la région géographique de Slavonie orientale.

Histoire[modifier | modifier le code]

De même que la République serbe de Krajina, la Slavonie orientale fut créée par les Serbes en réponse à la déclaration d'indépendance de la Slovénie et de la Croatie le 25 juin 1991. Le 26, son premier président, Goran Hadžić, est nommé. Très vite, la région intègre la République serbe de Krajina jusqu'en 1995.

À la mi-1995, l'armée croate lance l'opération Tempête qui a pour but de restaurer le contrôle du territoire croate. Cette opération est un succès car elle permet la disparition de la République serbe de Krajina, à l'exception de la Slavonie orientale. Les accords de Dayton prévoient alors que la réintégration de ce territoire se fera sous la juridiction croate. L'accord d'Erdut est alors signé entre la Croatie et les représentants de la Slavonie orientale. Cet accord, débutant le 15 janvier 1996 et prévu pour durer un an, organise la démilitarisation de la région et sa réintégration pacifique à la Croatie sous l'observation d'une force de protection des Nations-Unies, l'ATNUSO, composée de 4 800 soldats, 400 policiers et 99 observateurs. Finalement, l'accord est prolongé d'un an sous le contrôle de 180 civils des Nations-Unies.

La région était parfois appelée Podunavska Krajina par les Serbes et Croatian Podunavlje par les Croates. Entre 1995 et 1997, elle portait le nom de Srem-Baranja Oblast (Oblast de Syrmie et Baranja).

Géographie[modifier | modifier le code]

La Slavonie orientale se situait en Europe centrale, au nord des Balkans, dans le sud de la plaine de Pannonie. Elle avait des frontières avec la Yougoslavie à l'est, la Croatie au sud et à l'ouest et la Hongrie au nord. Le Danube constituait sa frontière avec la Yougoslavie.

Le territoire était formé par une partie de la plaine de Pannonie composée de terrains agricoles fertiles.

Population[modifier | modifier le code]

Avant la guerre d'indépendance de la Croatie, la population était composée de 90 454 Croates (47 %), 61 492 Serbes (32 %) et 40 217 d'autres ethnies (21 %).

Les principales villes étaient Vukovar et Beli Manastir.

Le territoire était découpé en cinq municipalités : Beli Manastir (Baranja), Dalj, Tenja (Slavonie orientale), Vukovar et Mirkovci (en Syrmie occidentale).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]