Skandar Keynes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Skandar Keynes

Nom de naissance Skandar Amin Caspar Keynes
Naissance 5 septembre 1991 (22 ans)
Londres, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Le Monde de Narnia :
Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique (2005)
Le Prince Caspian (2008)
L'Odyssée du Passeur d'Aurore (2010)
Site internet Site officiel

Skandar Keynes est un acteur britannique né à Londres le 5 septembre 1991[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Skandar[2] Keynes est le fils de l'écrivain Randal Keynes et de Zelfa Cecil Hourani. Son grand-père maternel, Cecil Hourani est un célèbre écrivain libanais, frère d'Albert Hourani, écrivain et professeur.

Skandar a fait partie de l'Anna Scher Theatre School de 2000 à 2004, puis de la All Boys School (où a aussi étudié Daniel Radcliffe)[3].

Petit pour son âge, Skandar Keynes a obtenu à 11 ans son premier rôle à l'écran en jouant Enzo Ferrari à 8 ans dans la série télévisée dramatique Ferrari (2003).

Après une longue audition où le producteur a vu 2000 jeunes, Skandar Keynes s'est vu confier en 2005 le rôle convoité d'Edmund Pevensie, l'un des quatre héros du Monde de Narnia dans la trilogie cinématographique.

Il a une sœur plus âgée, Soumaya, née en 1989, qui a participé à plusieurs productions de la radio britannique Radio 4.

Charles Darwin est son quadrisaïeul, et il est l'arrière-arrière-neveu de l'économiste John Maynard Keynes[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. London, England, Births and Christening Notices from The Times (1983-2003), ancestry.com
  2. Le prénom Skandar est d'origine turque, et correspond à Alexandre.
  3. (en) « Evolution of Screen Heartthrob Skandar », thecnj.com, 13 mars 2009.
  4. Katherine S. B. Keats-Rohan, Domesday People: A Prosopography of Persons Occurring in English Documents (1066–1166), Boydell Press, Woodbridge, 1999. Cf. Keynes family sur la Wikipédia en anglais.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]