Sizdah bedar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sizdah bedar est une fête traditionnelle persane fêtée treize jours après Norouz

Sizdah bedar (en persan: سیزده بدر) est une fête traditionnelle persane (iranienne) fêtée treize jours après Norouz, le nouvel an persan[1].

Le treizième jour des fêtes du nouvel An est Sizdah Bedar – signifiant littéralement « treizième dehors » –, qui est un jour festif célébré à l'air libre, souvent accompagné de musique et de danse. Cette journée est passée à pique-niquer en famille.

Sortir de la maison à treizième jour de l’année, vient de la croyance des anciens Perses qui croyaient que pour éviter de malchance de cette journée il fallait passer à la nature.

Les célébrations du treizième jour, Sizdah Bedar, viennent de la croyance des anciens Perses que les douze constellations du Zodiaque influençaient les mois de l'année, et que chacun régnait sur la terre pour un millier d'année. À la fin de ce cycle, le ciel et la terre sombraient dans le chaos. En conséquence, Norouz, dure 12 jours et le treizième représente le chaos, moment pendant lequel les familles mettent l'ordre de côté et évitent la malchance associée au nombre treize en allant dehors et en profitant d'un pique-nique et d'une fête.

À la fin des célébrations de cette journée, les sabzeh cultivées pour le Haft Sin (qui a symboliquement recueilli toute la maladie et la malchance) est jetée dans de l'eau courante pour exorciser les démons (divs) de la maisonnée. Il est aussi de coutume pour les jeunes femmes célibataires d'attacher les tiges des sabzeh avant de les jeter, exprimant ainsi le souhait d'être mariées avant le Sizdah Bedar de l'année suivante.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) En Iran, on brave le régime en dansant | France 24

Articles connexes[modifier | modifier le code]