Sixaxis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La manette Sixaxis.

Le terme Sixaxis désigne une technologie de reconnaissance de mouvement équipant la manette équipant la console de jeux PlayStation 3 de Sony. Celle-ci succède à la DualShock 2, dont elle reprend le design général. Cette technologie offre au joueur un nouveau moyen d'interagir avec l'univers de jeu.

Description[modifier | modifier le code]

Le terme « SIXAXIS », un palindrome, fait référence au capteur de mouvement à 6 degrés de liberté implémenté dans la manette. Ce dispositif permet à la console de détecter l'orientation de rotation et l'accélération de translation de la manette sur les trois axes tridimensionnels.

Le système est parfois utilisé pour rehausser l'immersion et varier l'expérience de jeu. Par exemple, dans Resistance: Fall of Man, le joueur peut se libérer d'un corps à corps avec l'ennemi en secouant la manette. D'autres jeux comme Warhawk et Lair, où le joueur y dirige respectivement des avions et des dragons, exploite particulièrement cette fonctionnalité (avec plus ou moins de bonheur). Certains jeux PlayStation Network, comme flOw ou Super Rub'a'Dub, sont entièrement basés sur ce principe.

Grâce à la technologie Bluetooth et la présence d'une batterie intégrée (non amovible), la manette devient sans fil avec une autonomie annoncée de 30 heures. Elle se recharge en reliant la manette à la console avec un câble USB (fourni). Quatre LED situées sur la tranche permettent de distinguer les manettes entre elles. Jusqu'à 7 contrôleurs[1] peuvent être gérés simultanément par la console[2].

L'ergonomie de la manette a subi quelques évolutions :

  • Un bouton avec le logo PlayStation (touche PS) est placé au centre du contrôleur permet d'accéder à l'interface Cross Media Bar ou encore d'allumer et éteindre la console ;
  • Les boutons L2 et R2 situés sur la tranche ont été remplacés par des gâchettes dont l'amplitude permet un contrôle plus précis ;
  • L'angle d'inclinaison des joysticks analogiques a été légèrement augmenté afin d'accroître la sensibilité des commandes (qui passe de 256 à 1024 positions)[3] et de dynamiser la manipulation ;
  • Pour ces deux derniers éléments (touches L2/R2 et joystick analogique), la précision de réponse a été améliorée avec une quantité d'information passant de 8 à 10 bits ;
  • Enfin, la manette est plus légère : 138 g[4].

La manette est toutefois dénuée de moteurs solénoïdes, lesquels permettent les vibrations. Pour justifier cette disparition, Sony a mis en avant des raisons techniques et de coût pour les régler. Les observateurs ont cependant avancé le différend juridique opposant Sony à la société américaine Immersion, détentrice de brevets liés à la technologie de vibration de la DualShock[5]. En mars 2007, Sony et Immersion annonçaient avoir mis fin à leur litige et entrepris un nouveau partenariat[6] et en septembre 2007, Sony annonçait le DualShock 3, un nouveau modèle qui implémente les vibrations en plus des fonctions de reconnaissance de mouvement. Le DualShock 3 a été lancé en novembre 2007 au Japon et au printemps 2008 en Europe et en Amérique du Nord.

Teiyu Goto, le designer de la manette explique le choix de symboles plutôt que de lettre pour les boutons : « Le Triangle (PlayStationTriangle.svg) se réfère au point de vue : il représente la tête de tout un chacun ou une direction, et je l'ai voulu de couleur verte. Le Carré (PlayStationSquare.svg) symbolise une feuille de papier : il représente les menus ou les documents, le tout de couleur rose. Le Rond (PlayStationCircle.svg) et la Croix (PlayStationX.svg) représentent le oui et le non. Je les ai fait respectivement en rouge et en bleu. »[7]

Compatibilité Linux et Windows[modifier | modifier le code]

La manette de la PlayStation 3 peut être connectée à un micro-ordinateur équipé de Linux, Windows XP, Windows Vista, Windows 7 ou Mac OS X. Cela est possible en installant le pilote informatique adéquat et en raccordant la Sixaxis à l'ordinateur à l'aide de la rallonge USB. L'utilisation de la reconnaissance de mouvement et des vibrations est désormais disponible sur Windows que ce soit à l'aide d'une connexion USB ou Bluetooth. Sur Linux, la manette est reconnue comme un périphérique HID et la connexion Bluetooth est possible. Quelques manipulations restent nécessaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En fait, c'est 7 périphériques Bluetooth, quels qu'ils soient, qui peuvent être reconnu simultanément par la console.
  2. Communiqué de presse : Accessoires pour la PlayStation 3, 3 octobre 2006, SCEI.
  3. Joypad n°173, avril 2007.
  4. Gamekult, 9 février 2007, Lexique : Sixaxis
  5. Condamné pour viol de brevet, Sony a fait appel de cette décision. Après plusieurs années de procédures, de recours et d'opposition par médias interposés, le contentieux entre les deux sociétés s'est achevé en mars 2007.
  6. Communiqué de presse : Sony et Immersion annonce la fin de leur litige et leur nouveau partenariat., 1er mars 2007, SCEI.
  7. http://www.1up.com/news/PlayStation-1-design