Site historique national

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un site historique national est une aire protégée ayant une valeur historique nationale aux États-Unis. Elle ne contient généralement qu'un seul site historique directement lié à son sujet. Un parc historique national s'étend généralement au-delà des limites d'une seule propriété ou d'un unique bâtiment. Il associe un site historique et fréquemment un site naturel de valeur.

Il y avait en 2010 41 parcs historiques nationaux pour une superficie totale de 481,7 km2 et 78 sites historiques nationaux couvrant 87,7 km2[1]. La plupart des parcs et sites historiques nationaux sont gérés par le National Park Service. Certains sites déclarés comme fédéraux sont en fait des propriétés privées mais sont autorisés à demander de l'assistance auprès du National Park Service en tant que zone associée.

Depuis le , toutes les aires protégées à caractère historique dans le National Park System, y compris les parcs et sites historiques nationaux, sont automatiquement listées sur le National Register of Historic Places. Celui-ci contient 80 000 entrées, une grande majorité d'entre-elles n'étant ni possédées ni gérées par le National Park Service. Parmi celles-ci, environ 2 400 ont ensuite été promues en tant que National Historic Landmark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The New York Times Almanac édition 2007, The New York Times, John W. Wright, Penguin Books, New York, 2006 (ISBN 0-14-303820-6)