Sirwah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'ensemble de Sirwah
Archéologues allemands à Sirwah
Inscriptions à Sirwah
Mur et piliers à Sirwah

15° 27′ N 45° 01′ E / 15.45, 45.017

Ṣirwāḥ, en arabe صرواح, a été un grand centre économique et politique du royaume de Saba' au début du premier millénaire avant J.-C., dans la péninsule arabique.

Ṣirwāḥ est une ville installée dans une vaste oasis, avec un mur de fortification, et plusieurs grands bâtiments.

Les ruines de Ṣirwāḥ se situent à 40 km à l'ouest de Ma'rib. La montagne procure une bonne protection, mais gêne le développement économique. Ṣirwāḥ perd sa fonction politique, au profit de Ma'rib, mieux placée, sur la route de l'encens.

Néanmoins, la ville est restée un important centre des Sabéens, ce qu'indique le nombre de temples. Un temple majeur, le temple au dieu-Lune sabéen Almaqah, y a été construit par le roi Yada'il Dharih I, vers -700.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Depuis 2005 les archéologues de l’Institut archéologique allemand ont découvert et récupéré une inscription à partir du Royaume de Saba qui est plus de sept mètres de long. Ce bloc de pierre pèse sept tonnes et il était une caractéristique permanente du sanctuaire de Almaqah et était tombée de son socle pendant un tremblement de terre. L’épigraphiste Norbert Nabes de l'université d'Iéna décrit l'inscription comme le plus important jusqu’à ce jour; l'inscription date du Ier siècle av. J.-C. L'inscription donne un compte rendu des batailles de Saba’, menées contre ses voisins immédiats dans le Sud-Est et le Nord du Yémen.

Maintenant le Temple Almaqah est en cours de restauration. Pendant ces travaux, un autre temple a été découvert datant du VIIe siècle av. J.-C. Ce sanctuaire possède une entrée monumentale, ornée de piliers. Il contient plusieurs de chambres, construites en bois et en pierre; le plan de niveau est unique pour le Yémen dans cette période.

Un certain nombre d’excavations allemandes ont lieu en ce moment en Ṣirwaḥ, d’où on espère que nos connaissances sur les premiers jours du Royaume de Saba' croîtront.

Article connexe[modifier | modifier le code]