Sirtaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sirtaki au festival du vin de Limassol

Le sirtaki (sirtáki ou syrtáki [1], en grec συρτάκι) est une danse populaire [2] originaire de Grèce rendue célèbre par le film Zorba le Grec, chorégraphiée par Giórgos Proviás (en)[3].

Origine[modifier | modifier le code]

Malgré sa renommée mondiale, ce n'est pas une danse authentiquement traditionnelle. En fait, elle fut créée en 1964 pour le film Zorba le Grec d'un mélange de version lente et rapide de la danse Hasápikos (el) (en grec moderne : χασάπικος), une danse traditionnelle des grecs de Constantinople (qui veut dire la danse du boucher[4]). La chorégraphie est de Giórgos Proviás, tandis que la musique est de Míkis Theodorákis.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le sirtáki vient du grec syrtos, désignant un groupe traditionnel de danses grecques avec un style particulier opposé au Pidikhtós (en), qui favorise le style sauté ou avec des rebonds. Malgré cela, le sirtáki incorpore aussi bien le syrtos (lent) que le pidikhtós (rapide).

Chorégraphie[modifier | modifier le code]

Une distinction notable de cette musique est son tempo qui s'accélère progressivement, le rythme passant de 4/4 à 2/4. Les pas, lents et près du sol au début, deviennent plus légers et plus sautés.

Le sirtáki se danse en cercle ouvert ou en ligne, les mains sur les épaules des voisins[4]. La formation en ligne est plus traditionnelle.

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :