Sirocco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sirocco (homonymie).
Rose des vents sur la Méditerranée1
1Cette rose des vents était utilisée par les marins sur la Méditerranée pour se repérer. La direction, le nom et les effets de chacun de ces vents peuvent varier suivant les régions (en particulier, les directions du Mistral et de la Tramontane sont permutées dans la région du Languedoc).

Le sirocco est un vent saharien violent, très sec et très chaud qui souffle sur l'Afrique du Nord et le sud de la mer Méditerranée.

Cause[modifier | modifier le code]

Origine du Sirocco

Le sirocco se produit lorsqu'une masse d'air tropicale et stationnaire installée sur le Sahara se trouve entre une zone anticyclonique à la verticale de la ligne du tropique du Cancer et une soudaine zone de forte dépression se creusant rapidement au-dessus de la mer Méditerranée. La masse d'air saharienne brûlante est alors aspirée vers le nord par la dépression et remonte en direction sud-nord au-dessus du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie vers l'Andalousie, les îles Baléares, la Corse, la Sardaigne, la Sicile, le Mezzogiorno et le sud de la Grèce.

Ce phénomène est plus courant au printemps et à l'automne. Ses vents peuvent atteindre 100 km/h, particulièrement en mars et novembre lors des pics de formation de dépressions dans la Méditerranée.

Impact[modifier | modifier le code]

Poussière du Sahara au-dessus de Kufstein en février 2004

Le sirocco est associé avec du temps très chaud, sec et poussiéreux en Afrique du Nord alors que la dépression donne du temps frais et pluvieux en Europe. Le sirocco peut durer plusieurs jours et envoyer de très fins grains de sable jusque dans les Alpes. Ce sable donne une couleur jaune rosé à la neige et en accélère la fonte par abaissement de son albédo, ajouté à la température élevée de l'air. Ce sable cause des problèmes liés à l'appareil respiratoire et à l'érosion des surfaces.

Certaines années, le sirocco contient des criquets pèlerins, ravageurs des cultures agricoles. Ses vents forts du sud provoque également une surcote des marées sur les côtes européennes et contribuent au phénomène d'Acqua alta dans la lagune de Venise.

Autres noms[modifier | modifier le code]

Le sirocco est appelé shehili ou Chloc en Tunisie, Xaloc en Catalogne, xlokk (prononcé Chloc) à Malte, shehili en Algérie et chergui au Maroc. Aux îles Canaries il est appelé calima. Il est également connu sous le nom arabe qibli ou ghibli (قبلي « venant de la qibla »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]