Sirius Passet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

82° 47′ 36″ N 42° 14′ 42″ O / 82.7933, -42.245 () Sirius Passet est un Lagerstätte (un dépôt sédimentaire exceptionnellement riche en fossiles) du Cambrien découvert au Groenland. Les fossiles proviennent de la formation de Buen, exposée sur le rivage oriental de J.P. Koch Fjord dans le nord extrême du Groenland[1]. Son nom vient de la patrouille de traîneau « Sirius » qui opérait au Groenland du nord.

Le site a été découvert en 1984 par A. Higgins de l'équipe géologique du Groenland. Un compte préliminaire a été édité par Conway Morris en 1987, puis trois expéditions menées par J. S. Peel et Simon Conway Morris sont revenues à l'emplacement, en 1989, 1991 et 1994, et une collection d'environ 10 000 spécimens fossiles a été amassée.

La faune est inévitablement comparée à celle des schistes de Burgess, bien qu'elle soit dix à quinze millions d'années plus ancienne (515-520 millions d'années). L'ensemble de la faune de Sirius Passet du Cambrien inférieur est exceptionnellement bien préservé. Les fossiles ont préservé des détails minutieux, y compris l'ultrastructure de tissu musculaire.

Comme dans les assemblages de schiste de Burgess et de Maotianshan (Chengjiang), les arthropodes sont les représentants les plus abondants bien qu'il y ait seulement une ou deux espèces de trilobite tandis qu'il y en a plus d’une douzaine environ à Chengjiang et dans le schiste de Burgess.

Faune[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. John S. Peel et Jon R. Ineson, « The extent of the Sirius Passet Lagerstätte (early Cambrian) of North Greenland », Bulletin of Geosciences, vol. 86, no 3,‎ 2011, p. 535-543 (DOI 10.3140/bull.geosci.1269, [PDF] lire en ligne).
  2. (en) John S. Peel, « Articulated hyoliths and other fossils from the Sirius Passet Lagerstätte (early Cambrian) of North Greenland », Bulletin of Geosciences, vol. 85, no 3,‎ 2010, p. 385-394 (DOI 10.3140/bull.geosci.1207, lire en ligne [PDF]).
  3. The Crucible of Creation, Oxford University Press, 1999