Sinner Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sinner Man

Chanson de Nina Simone
extrait de l'album Pastel Blues
Sortie 1965
Enregistré New York
Durée 10:20
Genre Blues, Gospel
Label Philips

Pistes de Pastel Blues

Sinner Man ou Sinnerman est une chanson américaine de Negro Spiritual qui a été interprétée et reprise par de nombreux artistes. La chanson date du début du XXe siècle, mais la plupart des versions actuelles dérivent des changements apportés par la version de 1959 du groupe américain de folk The Weavers. L'interprétation de ces derniers est présente pour la première fois sur leurs compilations Gospel et Reunion at Carnegie Hall Part 2.

La reprise de Nina Simone[modifier | modifier le code]

Sinnerman (en un seul mot) est l'une des chansons les plus connues de Nina Simone, dont elle enregistre la version définitive, qui dure plus de 10 minutes, sur son album Pastel Blues sorti en 1965. La chanteuse en avait appris les paroles durant son enfance lors des "réunions de Réveil" (revival meetings) organisées par sa mère, croyante méthodiste, pour aider les gens à confesser leurs pêchés. Dans les premières années de sa carrière, au début des années 1960, très présente sur la scène artistique de Greenwich Village, Nina Simone avait déjà pour habitude de chanter ce morceau à la fin de ses concerts. Une version plus récente de la chanson existe, enregistrée en direct à The Village Gate, mais elle n'a jamais été utilisée sur l'album Nina at the Village Gate (sorti en 1962 et produit par Colpix).

La version de Nina Simone a été reprise en partie par Kanye West pour la chanson Get By de Talib Kweli, par Timbaland pour la chanson Oh Timbaland et par Felix da Housecat pour la série Verve Remixed (produite par Verve Records). Elle a aussi été reprise par 16 Horsepower dans le premier album Folklore en 2002, et par Zegota dans Self Titled 7. Le rappeur français Abd al-Malik a également samplé la version originale pour un titre de son album Gibraltar sorti en 2006, ainsi que la chanson See Line Woman pour le titre Le Grand Frère du même album.

On retrouve la chanson sous plusieurs versions dans de nombreuses œuvres, notamment cinématographiques (L'affaire Thomas Crown-remake 1999, Cellular, Inland Empire...)

Les versions de Peter Tosh et des Wailers[modifier | modifier le code]

Sinner Man a aussi fait l'objet de plusieurs interprétations par Peter Tosh. D'abord au sein du groupe The Wailers, avec une première version ska enregistrée au Studio One de Kingston, en mars 1966, une deuxième intitulée Oppressor Man en 1970 puis une troisième, Downpresser, en janvier 1971[1]. Enfin, il enregistre une dernière version intitulée Downpressor Man pour son deuxième album solo Equal Rights paru en 1977.

Autres morceaux intitulés "Sinner Man"[modifier | modifier le code]

Sinner Man est un morceau de Trini Lopez, dans l'album All My Best.

Sinner man est aussi le titre d'un morceau de disco écrit par Amanda George et Rob Hegel pour Sarah Dash en 1979.

Sinnerman est un morceau de Midge Ure issu de l'album Breathe écrit par Ure et Danny Mitchell.

Sinnerman est également le titre d'un morceau de Tech house produit par Sean Miller et Daniel Dubb, sorti sur le label Toolroom records le 4 avril 2011. Ce morceau a atteint très vite la première place des ventes sur le site Beatport, et est désormais rangé parmi les classiques des fan du genre.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Steffens & Leroy Jodie Pierson, Bob Marley & the Wailers : The Definitive Discography, Rounder Books, Cambridge, 2005 (ISBN 1-57940-120-1)