Singularity (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Singularity (homonymie).
Singularity
Éditeur Activision
Développeur Raven Software

Date de sortie Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 25 juin 2010
Icons-flag-eu.png 29 juin 2010
Genre jeu de tir subjectif, science-fiction
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme Windows, Xbox 360, PlayStation 3
Média Blu-ray Disc, DVD
Contrôle Manette, souris, clavier

Moteur Unreal Engine 3

Singularity est un jeu de tir subjectif développé par Raven Software et édité par Activision. Le jeu est disponible depuis le 26 juin 2010 en Europe et le 29 juin 2010 aux États-Unis[1]. Il est sorti sur les plateformes Microsoft Windows, Xbox 360, et PlayStation 3 et est basé sur le moteur graphique Unreal Engine 3. Le jeu vous met dans la peau d'un soldat américain envoyé en reconnaissance sur l'île de Katorga-12, situé au sud-est de la côte orientale de la Russie.

À la suite de la Seconde Guerre Mondiale, l'île a abrité des laboratoires soviétiques cherchant à doter l'URSS d'armes plus puissantes que la bombe atomique des USA. Cherchant en vain de l'uranium sur l'île, les Soviétiques découvrirent un nouvel élément, l'E99. Théâtre d'expériences plus ou moins horribles durant la guerre froide, l'essence même du temps y est altérée. Le concept du jeu reposant sur la manipulation de ce dernier, il sera possible dès la seconde partie du jeu de manipuler le temps de différentes manières sur des objets ou des ennemis.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'aube de la guerre froide, Staline décide de lancer un vaste programmes d'armement de l'URSS pour répondre à la menace américaine de la bombe atomique. C'est lors de l'opération d'extraction de l'uranium sur une île situé au sud-est de la Russie orientale actuelle que les mineurs soviétiques découvrent l'E99. Cet élément prometteur, rare et présent à l'état naturel seulement sur Katorga 12 pousse alors Staline puis Khrouchtchev à débloquer des fonds pour la recherche dans les domaines médicaux, alimentaires mais aussi militaires. Mais cet élément se révèle très instable. En octobre 1950, après la mort du Professeur Demitchev, l'un des meilleurs scientifiques travaillant sur l'E99, une grande partie de l'île est dévastée et des centaines d'ouvriers, de scientifiques, de militaires mais aussi d'enfants et de famille habitant sur l'île meurent ; le projet est abandonné, Katorga 12 est évacuée et l'affaire est étouffée par Moscou.

En octobre 2010, un satellite espion américain est aveuglé par un pic de radiation émanant de Katorga 12. Redoutant un autre Tchernobyl, l'état major décide l'envoi de troupes pour mesurer et sécuriser l'île de Katorga 12.

C'est là que commence l'implication du joueur, lors du survol des côtes de Katorga 12 par l'hélicoptère américain transportant l'équipe de reconnaissance, se produit une réaction due à l'E99 entrainant le crash de l'hélicoptère. Le joueur incarnant le capitaine Renko se réveille sonné sur l'ancien dock des nouveaux arrivés sur Katorga 12 sans arme, équipé seulement d'un couteau. Il reçoit alors par radio l'ordre de Devlin de se rendre à la tour radio en vue d'une évacuation. C'est en se frayant un chemin parmi les décombres d'un ancien bâtiment soviétique que le capitaine est pris dans une boucle temporelle et est renvoyé en 1950 lors de l'incident qui ravagea l'île. En tentant de d'échapper des flammes l'entourant celui-ci sauve un homme en difficulté. Au détour d'un couloir, derrière un mur détruit par les flammes, il aperçoit une silhouette portant un objet scintillant aux bras lui criant : "Renko..NON!" avant d'être enseveli sous les décombres en flammes du toit. Juste après avoir déposé l'homme qu'il vient de sauver au pied du buste de Staline, le capitaine Renko est renvoyé en 2010.

Les différentes fins[modifier | modifier le code]

À la fin du jeu, le joueur est face à trois choix possibles.

Fin #01 : Activer la singularité Après avoir activé la singularité, Renko est renvoyé en 1955 dans le bâtiment en flammes. Il doit alors se tuer lui-même. Cette fin active une cinématique recréant le début du jeu, et son générique. Les textes sont en russes. La statue de la main portant la faucille est alors remplacé par Barisov avec à sa main le MT.

Fin #02 : Tuer Barisov Vous choisissez de tuer Barisov. Demichev tient parole et vous nomme à un haut poste. La Russie s'empare du monde et Renko devient chef des armées. Demichev craint son pouvoir grandissant, c'est une nouvelle guerre froide qui éclate, Renko aux États-Unis, Demichev en Russie.

Fin #03 : Tuer Barisov et Demichev Vous choisissez de tuer Barisov et Demichev. La domination russe est finie mais à Katorga 12, la singularité explose détruisant l'Est de la Russie et l'Ouest de l'Alaska. Les anomalies se développent et attaquent le monde. Renko disparait et devient une légende. La cinématique laisse penser que Renko a pris là tête des états d'occident.

Tuer Demichev seul vous confrontera à deux choix : tuer Barisov ou activez la singularité.

Scène finale[modifier | modifier le code]

Après les crédits de fins, on retrouve Kathryn en 1955. Blessée, elle nage hors du Pearl et se cache dans un bureau. Assise, elle prend un journal et écrit l'histoire de Renko, ce journal est celui du Mir-12 présenté un peu plus tôt dans l'intrigue.

Notes et références[modifier | modifier le code]