Singularity

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Singularity (homonymie).

Singularity est le nom d'un projet de système d'exploitation de 2003 à 2010 par Microsoft Research et vise à atteindre une certaine sûreté de fonctionnement. Pour cela, il est presque intégralement développé en code managé.

A l'époque, ce projet voulait être la prochaine génération de système d'exploitation de Microsoft et est son projet pluri-départemental le plus important. Singularity n'a plus rien à voir avec les anciens Windows, car les 35 développeurs[réf. nécessaire] qui y travaillent à plein temps sont partis de rien et, pour le moment[Quand ?], le noyau n'est composé que de 300 000 lignes de code[réf. nécessaire] (ce qui est peu pour un système d'exploitation).

Nouveauté[modifier | modifier le code]

Les SIPs (Software Isolated Processes) fonctionnent en environnement fermé. Deux SIPs ne peuvent accéder en même temps au même objet, et ils sont créés et terminés par le système lui-même au gré de ses besoins. Ce ne sont pas des processus permanents donc ils n'encombrent ni le disque dur ni la RAM car la plage mémoire utilisée est directement attribuée à autre chose. Certains spécialistes estiment que ce système pensé il y a longtemps par Xerox entraîne un ralentissement du système, mais d'ici la sortie de Singularity, la puissance de nos PC aura nettement augmenté.

Spécificités[modifier | modifier le code]

  • Singularity est écrit dans sa quasi-totalité en C#, ou en combinaison avec l'un de ses dérivés, Sing#.
  • Il ne s'appuie pas sur le Common Language Runtime de Microsoft, ni sur le Java mais sur Bartok (ensemble compilateur-interface graphique développé par Microsoft Research).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]