Single UNIX Specification

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Single UNIX Specification (SUS) est un nom désignant un ensemble de spécifications permettant de certifier un système d'exploitation comme étant un Unix. Il est basé sur la norme POSIX, à laquelle il ajoute quelques éléments.

Le SUS est développé et maintenu par l'Austin Group (en), il est basé sur des travaux plus anciens de l'IEEE et de l'Open Group.

Historique[modifier | modifier le code]

1980: Contexte et motivation[modifier | modifier le code]

Le SUS apparut au milieu des années 80 pour standardiser les interfaces des systèmes d'exploitation. À l'époque, Unix a été choisi car il était indépendant de tout constructeur. Il était écrit pour la plus grande partie en langage C et, ce langage étant très répandu, on pouvait facilement le recompiler pour le faire marcher sur n'importe quel matériel, bien qu'une telle opération exige généralement des modifications importantes pour un système d'exploitation.

1988: POSIX[modifier | modifier le code]

En 1988, ces standards devinrent IEEE 1003 (aussi enregistré sous le nom de ISO/CEI 9945), ou POSIX.

1990: Spec 1170[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, un autre projet, la Common API Specification, ou Spec 1170, fut démarré par plusieurs autres vendeurs de systèmes Unix, qui formèrent l'association Common Open Software Environment, au début des Guerres Unix. Cette spécification devint plus populaire car elle était disponible gratuitement, alors que la spécification POSIX, vendue par l'IEEE, était assez onéreuse.

1997: SUS version 2[modifier | modifier le code]

External.svg
Cet article ou cette section contient des liens externes. Selon les recommandations sur l'usage des liens externes, il ne devrait pas y avoir de liens externes dans le corps de l'article. Il est souhaitable, si cela présente un intérêt, de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article.

En 1997, les spécifications de SUS version 2, correspondant au standard UNIX 98, ont été publiées[1] [1] ; elles forment la base sur laquelle est construite le standard UNIX 98[2]. Elles consistent en :

  • les définitions de base, volume 5
  • les interface système et les en-tête, volume 5
  • les commandes et utilitaires, volume 5
  • les services réseau, volume 5
  • X/Open Curses, volume 5, version 2. Curses est une bibliothèque système permettant d'obtenir une interface semi-graphique pour les terminaux texte.

2001: POSIX:2001, SUS version 3[modifier | modifier le code]

À partir de 1998, un groupe de travail, l'Austin Group, commença à développer le standard qui serait connu sous le nom de Single UNIX Specification Version 3 et POSIX:2001, ou encore, officiellement, IEEE Std 1003.1-2001. Ce travail aboutit le 30 janvier 2002[3].

Ce standard, à la base de la spécification UNIX 03, comprenait :

  • les définitions de base, volume 6,
  • les interface système et les en-tête, volume 6
  • les commandes et utilitaires, volume 6.

2004: POSIX:2004[modifier | modifier le code]

En 2004 paraît une nouvelle édition du standard POSIX:2001, qui inclut deux corrections techniques majeures ; il est appelé POSIX:2004 (ou, officiellement, IEEE Std 1003.1-2004)[4].

2008: POSIX:2008[modifier | modifier le code]

En décembre 2008, le Austin Group publia une nouvelle révision majeure, POSIX:2008 (officiellement, l'IEEE Std 1003.1-2008). C'est la base de la Single UNIX Specification, Version 4[5]. Ce standard reprend les trois parties qui composent le standard POSIX:2001, en faisant passer le numéro de volume de 6 à 7.

Composition et étendue de la spécification[modifier | modifier le code]

La spécification SUS version 3 contient 3700 pages et est divisé en quatre parties :

  1. Les définitions de base (XBD), qui incluent notamment 84 fichiers d'en-tête en langage C,
  2. Le shell et les utilitaires (XCU), décrivant le fonctionnement de 164 utilitaires systèmes,
  3. Les interfaces système (XSH), qui définissent les 1123 appels système UNIX,
  4. Des explications (XRAT) sur les motivations du standard.

Noms des systèmes compatibles[modifier | modifier le code]

Des noms sont utilisés pour désigner les systèmes d'exploitation compatibles avec le SUS :

  • UNIX 98 indique un système d'exploitation compatible avec SUS version 2 (donc partiellement compatible avec la norme actuelle)
  • UNIX 03 indique un système d'exploitation compatible avec SUS version 3

Les versions plus anciennes (et obsolètes) sont

  • UNIX 93, aujourd'hui complètement obsolète
  • UNIX 95, toujours valable pour les sous-systèmes logiciels les plus simples.

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Systèmes Unix enregistrés[modifier | modifier le code]

Quatre systèmes sont certifiés UNIX 03, quatre pour UNIX 98 et cinq pour UNIX 95[6].

  • AIX 5L V5.2 est certifié UNIX 98 ; AIX 5L V5.2, V5.3 et AIX 6 V6.1.2 avec le SP1 sont certifiés UNIX 03.
  • HP-UX 11i V3 Release B.11.31 est un UNIX 03. Certaines versions précédentes sont des UNIX 95.
  • Apple a fait certifier Mac OS X et Mac OS X Server, en version Intel, comme UNIX 03.
  • Solaris 10 est officiellement un UNIX 03. Solaris 8 et 9 sont des UNIX 98.
  • Tru64 UNIX, un des systèmes UNIX d'HP, est un UNIX 98.
  • SCO UnixWare 7.1.3, IBM z/OS V1R2, IRIX 6.5.28 et NEC UX/4800 sont des UNIX 95.

Autres systèmes basés sur UNIX[modifier | modifier le code]

GNU/Linux, Minix et les systèmes BSD (des systèmes d'exploitation libres Type Unix) ne sont pas certifiés SUS car le coût de la certification serait trop élevé[7]. Cependant, certains de ces projets, par exemple la plupart des distributions Linux et FreeBSD, visent à obtenir une compatibilité, au moins partielle, avec le SUS.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Open Group Announces Enhanced Single UNIX Specification », The Open Group,‎ 1997 (consulté le 11 mai 2011)
  2. (en) « Register of Open Branded Products », The Open Group,‎ 2003 (consulté le 11 mai 2011)
  3. http://www.unix.org/version3/pr.html
  4. (en) « IEEE Std 1003.1, 2004 Edition » (consulté le 11 mai 2011)
  5. (en) IEEE Std 1003.1, 2008
  6. (en) « Register of Certified Products » (consulté le 11 mai 2011)
  7. (en) Liste des tarifs pour l'obtension de la certification SUS « The Open Brand Fee Schedule », The Open Group (consulté le 11 mai 2011)