Sin City : J'ai tué pour elle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sin City.

Sin City : J'ai tué pour elle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la série Sin City.

Titre original Sin City: A Dame to Kill For
Réalisation Frank Miller
Robert Rodriguez
Scénario Frank Miller
Acteurs principaux
Sociétés de production Demarest Films
Aldamisa Entertainment
Miramax Films
Solipsist Film
Troublemaker Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Sortie 2014
Durée 102 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sin City : J'ai tué pour elle[1] (Sin City: A Dame to Kill For) est un film policier américain réalisé par Frank Miller et Robert Rodriguez, sorti en 2014. Il s'agit d'une suite à Sin City (2005). Ce second film est tiré notamment du tome J'ai tué pour elle ainsi que d'autres histoires incluses dans Des filles et des flingues.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Basin City, surnommé Sin City (la ville du vice), Marv surprend un groupe d'étudiants en train d'asperger d'essence un homme ivre affalé sur le trottoir. Ils s'enfuient, mais Marv les rattrape et les tue.

Johnny est décidé à faire fortune dans la ville. Il est chanceux, et trouve en plus une serveuse de bar qui lui porte chance. Après avoir gagné en jouant à des machines à sous, il s'insère à une table de poker où joue le sénateur Roark. Il joue jusqu'à avoir gagné tous les jetons du sénateur. Humilié, le sénateur se venge plus tard en lui brisant des doigts, en lui tirant une balle dans la jambe, et en prenant tout son argent. Après s'être fait soigner, il tente de retrouver la serveuse qui lui portait chance, mais découvre qu'elle a été tuée par Roark. Grâce à un billet qu'une serveuse lui donne, il repart jouer de l'argent, et gagne à nouveau tous les jetons du sénateur. Roark lui tire une balle dans la tête avant qu'il ne parte de la table.

Ava Lord vient voir son ancien amant Dwight McCarthy. Elle le pousse à tuer son mari qui la maltraite. Une fois le meurtre réalisé, elle tente de tuer Dwight mais échoue. Dwight comprend qu'Ava lui a menti sur le comportement de son mari : il a été utilisé pour se débarrasser du riche mari. Il revient plus tard et la tue.

Nancy Callahan est danseuse dans un bar. Elle souhaite se venger du sénateur Roark, qu'elle estime responsable du suicide de John Hartigan, un policier qui l'avait aidée. Elle fait équipe avec Marv et pénètre dans la propriété du sénateur, en tuant de nombreux gardes. Marv et elle finissent blessés, le sénateur se fait tuer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur AlloDoublage[6] et sur RS Doublage[7] version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[8]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Rodriguez et Miller au Comic-Con de San Diego en 2014

Un an environ après la sortie de Sin City, le tournage de la suite est envisagée pour le dernier trimestre de 2006[9]. Un Sin City 3 est même annoncé dans la foulée[10]. Le projet met finalement plus de temps et les deux réalisateurs se plaignent du délai de production des frères Harvey et Robert Weinstein[11].

En août 2011, Robert Rodriguez annonce que le scénario et le financement sont prêts[12]. En septembre 2011, il est révélé que William Monahan a procédé à quelques réécritures du script[13]. En mars 2012, Rodriguez annonce que la production de Sin City 2 débutera mi-2012[14]. Il est ensuite révélé que le film sera en 3D[15].

Certains personnages décédés dans le premier film réapparaissent dans cette suite. L'auteur Frank Miller explique ce choix : « j'adore m'amuser avec la dimension temporelle dans les livres, comme dans les films : je passe d'une époque à une autre, si bien que les personnages peuvent sembler ressusciter alors qu'en réalité, je me contente de remonter le temps »[11].

Casting[modifier | modifier le code]

En février 2006, un an après la sortie en salles de Sin City, Angelina Jolie est pressentie dans le rôle d'Ava Lord[16].

Johnny Depp et Antonio Banderas ont été plus ou moins attachés au projet dès mars 2007[10]. Le premier avait voulu jouer Jackie Boy dans le premier film mais était pris par le tournage en Europe de Rochester, le dernier des libertins[10].

Avant de reprendre son rôle de Marv, Mickey Rourke a montré quelques réticences en raison des nombreuses heures de maquillage qu'il avait dû subir pour le premier film[17].

Jamie Chung remplace Devon Aoki dans le rôle de Miho en raison de la grossesse de cette dernière[18]. Dennis Haysbert reprend quant à lui le rôle de Manute incarné par Michael Clarke Duncan dans le premier, en raison du décès de ce dernier[19].

En janvier 2013, alors que le tournage a déjà commencé, Joseph Gordon-Levitt rejoint le casting dans le rôle de Johnny, initialement proposé à Johnny Depp. Par ailleurs, Josh Brolin collabore à nouveau avec Robert Rodriguez après Planète Terreur[20] et remplace Clive Owen dans le rôle de Dwight[21]. Quelques jours plus tard c'est au tour de Juno Temple, Ray Liotta et Jeremy Piven de se joindre au projet[22]. Jeremy Piven remplace finalement Michael Madsen, qui incarnait Bob dans le premier film, pourtant annoncé au départ au casting de ce second volet. De passage au Festival de Sundance 2013, Robert Rodriguez confirme le retour de Bruce Willis dans le rôle de John Hartigan[23].

Après que les noms de plusieurs actrices ont été évoqués pour le rôle d'Ava Lord, les réalisateurs annoncent finalement le 29 janvier 2013 avoir choisi la Française Eva Green[24],[25] sans passer d'audition[réf. nécessaire]. En février, Stacy Keach rejoint la distribution dans le rôle du méchant Wallenquist[26].

En septembre 2013, Joseph Gordon-Levitt révèle qu'il a tourné une scène avec la chanteuse Lady Gaga et qu'il a même été plutôt impressionné par son talent d'actrice[27].

À la suite de la parution de la première bande-annonce, on peut découvrir la présence de Christopher Lloyd[28].

Le personnage de Shellie, incarnée par l'actrice Brittany Murphy dans le premier film, aurait pu figurer dans ce volet, mais à la suite de la mort de l'actrice, le personnage n'est pas inclus.

Tournage[modifier | modifier le code]

En mars 2012, il est annoncé que le réalisateur tournera le film après Machete Kills, à l'été 2012[29]. Le tournage débute finalement en octobre 2012 à Austin au Texas[30]. Quelques scènes sont également tournées à La Nouvelle-Orléans[11].

Robert Rodriguez a expliqué que le film était tourné directement en 3D grâce à des caméras très innovantes et performantes[23]. Il justifie ce choix en précisant : « S'il y a bien un univers qui convient à la 3D, c'est celui des romans graphiques de Frank Miller. Grâce à la 3D, on a le sentiment de plonger au cœur même d'un roman graphique »[11].

Musique[modifier | modifier le code]

Sin City: A Dame to Kill For
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Robert Rodriguez et Carl Thiel
Sortie Drapeau : États-Unis 19 août 2014[31]
Drapeau : France 21 septembre 2014[32]
Durée 50:27[33]
Genre musique de film
Compositeur Robert Rodriguez, Carl Thiel, Rebecca Rodriguez, George Oldzley
Label Morada Music

Bandes originales de Sin City

La musique du film est composée par Robert Rodriguez et son acolyte Carl Thiel, avec lequel il a collaboré sur ses films Planète Terreur, Shorts, Spy Kids 4: All the Time in the World et Machete Kills. Steven Tyler, le chanteur du groupe Aerosmith, interprète le générique de fin du film, Skin City[34].

Liste des titres[33] :

  1. Main Title (Robert Rodriguez) - 1:28
  2. Johnny on the Spot (Robert Rodriguez) - 1:47
  3. Johnny Enters Bar (Robert Rodriguez) - 1:34
  4. Marv vs Frat Boys (Carl Thiel) - 3:35
  5. Nancy's Kiss of Death (Robert Rodriguez) - 1:52
  6. Joey (Carl Thiel) - 2:37
  7. Kadie's (Robert Rodriguez) - 1:18
  8. Ava (Robert Rodriguez et Carl Thiel) - 2:51
  9. Dwight Spies on Ava (Robert Rodriguez et Carl Thiel) - 3:24
  10. Ava in Bed (Robert Rodriguez) - 1:34
  11. Uh Huh (Robert Rodriguez) - 1:11 (feat. Marci Madison)
  12. Marv & Dwight (Carl Thiel) - 2:20
  13. Ava Seduces Mort (Robert Rodriguez) - 1:47
  14. Mort's Descent (Carl Thiel) - 2:01
  15. Sin City Waltz (Robert Rodriguez) - 1:39
  16. The End of Ava (Robert Rodriguez et Carl Thiel) - 1:43
  17. Dr. Kroenig (Robert Rodriguez) - 2:06
  18. Johnny Down and Out (Robert Rodriguez) - 2:17
  19. I'm Lonely (Rebecca Rodriguez) - 1:33
  20. Nancy Visits Grave (Robert Rodriguez & Carl Thiel) - 1:31
  21. Skin City (Robert Rodriguez) - 2:38 (feat. Steven Tyler)
  22. Marv and Nancy Ride (Carl Thiel) - 2:01
  23. Marv Attacks (Robert Rodriguez et George Oldzley) - 1:03
  24. Roark (Carl Thiel) - 2:25
  25. End Titles (Robert Rodriguez) - 2:12

Sortie[modifier | modifier le code]

À l'origine, le film devait sortir le 4 octobre 2013[3] aux États-Unis. Finalement, la sortie américaine est repoussée au 22 août 2014[35]. Aux États-Unis, l'une des affiches du film est retouchée à la demande de la MPAA, afin que la poitrine d'Eva Green y apparaisse moins dénudée[36].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 46% d'opinions favorables pour 153 critiques recensées[37]. Sur Metacritic, le résultat est assez semblable avec une note moyenne de 45/100 pour 37 critiques[38].

En France, le film récolte une moyenne de 2,7/5, pour 27 titres de presse recensés par le site AlloCiné[39]. Du côté des avis positifs, Caroline Vié de 20 minutes écrit que « c'est encore plus beau que le premier volet »[39]. Vincent Malausa des Cahiers du cinéma pense que le premier film était un « un des grands films orphelins des années 2000 » et que cette suite « joue la carte de la continuité et des retrouvailles, ce qui […] suffit amplement à saisir d’une émotion particulière »[39]. Dans Sud Ouest, Sophie Avon déclare que « c’est toujours la même histoire […] servie dans un écrin d’une beauté à tomber »[39].

Certaines critiques sont plus partagées. Dans Elle, Khadija Moussou souligne la voix-off omniprésente qui « devient vite agaçante » et ainsi que « les scènes sont très inégales »[39]. Simon Fontvieille du Point regrette des « intrigues [qui] ne brillent pas par leur subtilité » mais précise que « ce Sin City à la sauce 2014 comblera les inconditionnels de Miller et surprendra les néophytes »[39]. Dans Les Fiches du cinéma, Grégory Auzou est lui aussi partagé : « le fond est toujours aussi mince, mais la forme toujours aussi époustouflante dans cette série B explosive, plaisir coupable assumé à 100% »[39]. Gérard Delorme du magazine Première est du même avis : « graphiquement c'est très fort, mais en termes de rythme, de mouvement et de continuité, il y a encore des progrès à faire. Autrement dit : trop de BD, pas assez de ciné »[39].

Dans Le Parisien, Alain Grasset est beaucoup moins partagé : « Eva Green est peut-être la seule raison d'aller voir ce Sin City 2 dans l'ensemble très confus et assez décevant »[39]. Yannick Vely de Paris Match regrette un film dans lequel « la vulgarité reprend le dessus » et où le « le réalisateur-mateur » flatte « l'œil et l'entrejambe, sans se soucier de la cohérence narrative et émotionnelle »[39]. Dans Télérama, Guillemette Odicino met en avant la présence de grands acteurs à qui on donne de « pauvres dialogues de film noir »[39].

Box-office[modifier | modifier le code]

Avec son budget d'environ 65 millions de dollars, le film est considéré comme un échec aux États-Unis et au Canada, avec un démarrage très faible (6 317 683 $ pour le premier week-end[40] contre 29 millions pour le premier film[41]) et seulement 13 609 429 $ après environ un mois d'exploitation[42].

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
13 757 804 $[42] 9 octobre 2014 7[43]
Drapeau de la France France 348 462 entrées[44] 7 octobre 2014 Encore en salle
Monde total mondial 38 643 221 $[42] 9 octobre 2014 -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du film » sur AlloCiné, consulté le 25 janvier 2013
  2. (en) « Sin City: A Dame to Kill For », sur The Numbers.com (consulté le 21 septembre 2014).
  3. a et b Sin City 2 : de la 3D et une date de sortie ! sur AlloCiné
  4. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  5. Sin City 2 sortira en France le… - AlloCiné.fr
  6. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 23 janvier 2013
  7. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 30 juillet 2014
  8. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 19décembre 2014
  9. Jessica Alba est divine sur AlloCiné, consulté le 1 juin 2006
  10. a, b et c Depp et Banderas dans l'univers de Sin City ? sur AlloCiné, consulté en mars 2007
  11. a, b, c et d « Secrets de tournage », sur AlloCiné (consulté le 22 septembre 2014).
  12. Sin City 2 : c'est (enfin) parti ! sur AlloCiné, consulté en août 2011
  13. (en) « 'Sin City 2' Snags 'Departed' Writer William Monahan », sur ScreenRant.com,‎ 29 août 2011
  14. (en) Edward Douglas, « Sin City 2 & Machete Kills to Film This Year », sur SuperheroHype.com,‎ 14 mars 2012
  15. (en) « ‘Sin City 2′ Lands a Fall 2013 Release Date; Will Be 3D », sur Screenrant.com
  16. Angelina Jolie dans Sin City 2 ? sur AlloCiné, consulté le 10 février 2006
  17. Mickey Rourke évoque Sin City 2 sur AlloCiné, consulté en novembre 2011
  18. Devon Aoki refuse Sin City 2 en raison de sa deuxième grossesse sur Première
  19. Dennis Haysbert remplace Michael Clarke Duncan dans Sin City 2 sur Commeaucinema.com
  20. Joseph Gordon-Levitt rejoint Sin City 2 sur AlloCiné
  21. Josh Brolin remplace Clive Owen dans Sin City 2 sur AlloCiné
  22. Ray Liotta et Juno Temple rejoignent Sin City 2 ! sur AlloCiné
  23. a et b Sin City 2 : des infos et le retour de Bruce Willis ! sur AlloCiné, consulté le 21 janvier 2013
  24. (en) Eva Green cast in 'Sin City' sequel - Variety
  25. (en) Eva Green to Play Ava Lord in Sin City: A Dame to Kill For! - Superherohype.com
  26. (en) Stacy Keach in mood for Sin - Variety
  27. « Lady Gaga joue dans Sin City 2, et c'est "une grande actrice" selon Joseph Gordon-Levitt », sur Première.fr,‎ 1 septembre 2013 (consulté le 14 octobre 2013)
  28. Sin City 2 : Eva Green et les nouveaux visages de cette suite - AlloCiné.fr
  29. Sin City 2, c'est pour cet été... après Machete Kills sur AlloCiné, consulté le 15 mars 2012
  30. (en) 'Sin City 2' Adds Jaime King and Jamie Chung (Exclusive) sur The Hollywood Reporter
  31. (en) « Sin City: A Dame to Kill For (Original Motion Picture Soundtrack) », sur iTunes.com (consulté le 22 septembre 2014).
  32. « Sin city 2 », sur Fnac.com (consulté le 22 septembre 2014).
  33. a et b (en) « Robert Rodriguez / Carl Thiel Sin City: A Dame to Kill For (Original Motion Picture Soundtrack) », sur Allmusic.com (consulté le 22 septembre 2014).
  34. « Robert Rodriguez a invité Steven Tyler à chanter sur la BO de Sin City 2 », sur Première.fr (consulté le 22 septembre 2014).
  35. « Sin City 2 : la sortie est repoussée à l’été 2014 », sur Actuciné.com,‎ 18 juin 2013 (consulté le 12 août 2013)
  36. Les seins nus d'Eva Green font rougir la censure US, Le Nouvel Observateur, 2 juin 2014.
  37. (en) « Sin City: A Dame to Kill For (2014) », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 22 septembre 2014)
  38. (en) « Sin City: A Dame to Kill For », sur Metacritic.com (consulté le 22 septembre 2014)
  39. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Critiques presse Sin City : j'ai tué pour elle », sur AlloCiné.fr (consulté le 22 septembre 2014)
  40. (en) « Frank Miller's Sin City: A Dame to Kill For - box-office weekend », sur Box Office Mojo (consulté le 22 septembre 2014).
  41. « Box-office du week-end aux Etats-Unis : très gros échec pour Sin City 2 ! », sur Le blog TV news (consulté le 22 septembre 2014).
  42. a, b et c (en) « Frank Miller's Sin City: A Dame to Kill For », sur Box Office Mojo (consulté le 28 septembre 2014).
  43. (en) « Frank Miller's Sin City: A Dame to Kill For - box-office weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 28 septembre 2014).
  44. « Sin City : j'ai tué pour elle », sur JP's box-office (consulté le 28 septembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]