Simtek S941

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simtek S941

Simtek S941

Roland Ratzenberger au volant de la Simtek S941 au Grand Prix de Saint-Marin

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni MTV Simtek Ford
Constructeur Simtek
Année du modèle 1994
Concepteurs Nick Wirth
Paul Crooks
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Nom du moteur Ford-Cosworth HB6
Cylindrée 3 497 cm³
Configuration V8
Position du moteur Longitudinal arrière
Boîte de vitesses Simtek / X-Trac transversale semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Dimensions et Poids Empattement : 2880 mm
Voie avant : 1698 mm
Voie arrière :1600 mm
Poids : 520 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 31. Drapeau : Australie David Brabham
32. Drapeau : Autriche Roland Ratzenberger
32. Drapeau : Italie Andrea Montermini
32. Drapeau : France Jean-Marc Gounon
32. Drapeau : Italie Domenico Schiattarella
32. Drapeau : Japon Taki Inoue
Début Grand Prix automobile du Brésil 1994
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 0 0
Championnat constructeur 13e avec aucun point
Championnat pilote Jean-Marc Gounon : 29e
David Brabham : 31e
Roland Ratzenberger : 34e
Domenico Schiattarella : 37e
Taki Inoue : 45e
Andrea Montermini : 46e

Chronologie des modèles (1994)

La Simtek S941 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Simtek lors de la saison 1994 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Australien David Brabham, l'Autrichien Roland Ratzenberger, les Italiens Andrea Montermini et Domenico Schiattarella, le Français Jean-Marc Gounon et le Japonais Taki Inoue. La S941 est conçue par l'ingénieur Nick Wirth qui est également le patron de l'écurie.

Lors du Grand Prix inaugural au Brésil, Roland Ratzenberger échoue à se qualifier tandis que David Brabham termine douzième et dernier à quatre tours du vainqueur Michael Schumacher alors qu'il était parti vingt-sixième[1]. À Saint-Marin, lors des essais qualificatifs, le pilote autrichien perd son aileron avant et percute un mur à plus de 320 km/h, ce qui le tue sur le coup[2]. En hommage à Roland Ratzenberger, seule la Simtek de David Brabham prend le départ du Grand Prix de Monaco où l'Australien abandonne au quarante-cinquième tour[3].

Pour le Grand Prix d'Espagne, Andrea Montermini, pilote d'essais de l'écurie, est titularisé aux côtés de Brabham. Mais lors des séances d'essais, le pilote italien est victime d'un violent accident qui le contraint à s'éloigner des circuits jusqu'à la saison suivante. Une nouvelle fois, seul Brabham participe au Grand Prix du Canada, où parti vingt-cinquième, il se classe quatorzième[4],[5].

À partir du Grand Prix de France, Brabham est épaulé par le Français Jean-Marc Gounon qui termine la course à la neuvième place, le meilleur résultat de Simtek en Formule 1, égalé par Jos Verstappen au Grand Prix d'Argentine l'année suivante[6].

Le Français participe à six autres courses avant d'être remplacé par Domenico Schiattarella pour le Grand Prix d'Europe où il se classe dix-neuvième et pour la dernière manche de la saison, en Grand Prix d'Australie, où il abandonne sur un problème de boîte de vitesses[7],[8].

Pour le Grand Prix du Japon, le pilote italien est remplacé par le pilote local Taki Inoue. Ce dernier s'élance de la vingt-sixième place, à quatre secondes du pilote Lotus Mika Salo, qualifié en vingt-cinquième position. En course, le Japonais s'accroche avec son compatriote Ukyo Katayama au troisième tour, contraignant les deux pilotes à l'abandon[9],[10].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Simtek S941 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1994 MTV Simtek Ford Ford-Cosworth HB6
V8
Goodyear BRÉ PAC SMR MON ESP CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR EUR JAP AUS 0 13e
David Brabham 12e Abd Abd Abd 10e 14e Abd 15e Abd 11e Abd Abd Abd Abd 12e Abd
Roland Ratzenberger Nq 11e Np
Andrea Montermini Nq
Jean-Marc Gounon 9e 16e Abd Abd 11e Abd 15e
Domenico Schiattarella 19e Abd
Taki Inoue Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du Grand Prix du Brésil 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  2. (en) Brad Spurgeon, « 5 Years After Senna's Crash, Racing Is Safer — Some Say Too Safe : Imola Still Haunts Formula One », sur nytimes.com,‎ 30 avril 1999 (consulté le 20 avril 2013)
  3. « Classement du Grand Prix de Monaco 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  4. « Qualifications du Grand Prix d'Espagne 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  5. « Classement du Grand Prix d'Espagne 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  6. « Classement du Grand Prix de France 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  7. « Classement du Grand Prix d'Europe 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  8. « Classement du Grand Prix d'Australie 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  9. « Qualifications du Grand Prix du Japon 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)
  10. « Classement du Grand Prix du Japon 1994 », sur statsf1.com (consulté le 20 avril 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :