Simsimiyya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La simsimiyya aussi appelée par erreur tanpora ou tanburah, est un instrument de musique à cordes soudano-égyptien réapparu au début du XXe siècle. C'est une variété de lyre jouée surtout du canal de Suez en Égypte jusqu'au Yémen. On la retrouve aussi en Mer Rouge, en Jordanie, en Arabie saoudite et en Oman.

C'est aussi le nom d'un répertoire musical chanté avec cette lyre.

Lutherie[modifier | modifier le code]

Elle a une petite caisse de résonance en bois et un cadre où sont fixées entre 5 et 25 cordes en boyau à l'origine, mais de plus en plus, en métal, accordées en quinte selon le maqâm joué.

Jeu[modifier | modifier le code]

Elle se joue en égrenant les cordes comme sur une lyre, pour accompagner les chants populaires, les contes ou la danse orientale.

Lien[modifier | modifier le code]

(en) Exposé