Simpsonothérapie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simpsonothérapie
Saison 1
Épisode no 4

Titre original There's No Disgrace Like Home
Titre québécois On est pas si pires
Code de production 7G04
1re diffusion aux É.-U.
1re diffusion en France
Tableau noir Je ne roterai pas en classe
Gag du canapé Quand la famille s'assied sur la canapé, Homer est éjecté du canapé et se retrouve par terre.
Scénariste Al Jean & Mike Reiss
Réalisateur Gregg Vanzo et Kent Butterworth
Chronologie
Précédent Un atome de bon sens Terreur à la récré Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Simpsonothérapie (France) ou On est pas si pires (Québec) (There's No Disgrace Like Home dans la version originale) est le 4e épisode de la première saison de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Homer amène sa famille au pique-nique organisé par son patron monsieur Burns. En tant qu'employeur tyrannique et cruel, monsieur Burns met tous les employés dont les relations familiales ne sont pas décentes à la porte. Quand Homer voit que monsieur Burns est touché par une famille où le respect et l'amour règnent, il se demande pourquoi il est condamné à vivre avec une famille dont les membres ne se respectent et ne s'aiment pas.

Les Simpson vont donc observer comment vivent les autres familles de leur rue. Alors qu'ils regardent par les fenêtres du salon, ils voient des familles passant de bons moments ensemble. Convaincu que lui et sa famille sont des moins que rien, Homer s'arrête à la taverne de Moe où il voit une publicité du centre de thérapie familiale du Dr Marvin Monroe à la télévision. Quand il entend que le Dr Monroe garantit une famille comblée ou remboursée du double, Homer vend la télévision pour amener sa famille se faire soigner.

Quand les méthodes orthodoxes prouvent combien la famille est peu civilisée, le Dr Monroe n'a plus d'autres choix que d'utiliser la sismothérapie, c'est-à-dire relier les membres de la famille à une machine qui leur délivre des décharges électriques. Bientôt, toute la famille s'électrocute et cause ainsi des coupures d'électricité dans la ville, monsieur Burns en est ravi. S'apercevant que les Simpson sont des cas désespérés, le Dr Monroe les rembourse du double malgré lui. Avec 500 dollars en poche, Homer et sa famille vont acheter une nouvelle télévision.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre original de l'épisode, There's No Disgrace Like Home, fait référence à la chanson There's no place like home que l'on peut entendre dans le film Le Magicien d'Oz. Le titre en version française, Simpsonothérapie, lui fait référence à la méthode employée par le Dr Marvin Monroe, la sismothérapie.
  • Lorsque Marge est ivre, elle chante Hey brother pour the wine de Dean Martin.
  • Avant l'arrivée de Burns, l'orchestre jour la chansons For he's a jolly good fellow.
  • La "Famille Parfaite" chante la chanson Bingo lorsqu'elle entre dans la voiture lors du retour du dîner.
  • Lorsque la famille attends dans la salle d'attente du Dr. Monroe, on entend L'amour est bleu de Paul Mauriat
  • Devant le manoir de M. Burns, un panneau indique « Poachers will be shot » (« Les braconniers seront abattus »).
  • Smithers porte son I.D. de la centrale, même au pique-nique, d'ailleurs il le porte à chaque fois qu'on le voit avec Burns, quel que soit l'endroit.
  • Le chien de la police se nomme Bobo, un nom qui sera utilisé plus tard pour l'ourson en peluche de M. Burns dans l'épisode Rosebud. De plus, quand Homer explique à sa famille qu'ils ont besoin de 250 dollars pour la thérapie, on peut apercevoir un ourson en peluche qui ressemble beaucoup à Bobo sur une étagère.
  • Le numéro de téléphone du centre de thérapie familiale du Dr Marvin Monroe est le 18-0-555-BISOU dans la version française, le 1-800-555-CALIN dans la version québécoise et le 1-800-555-HUGS dans la version originale.
  • L'argent pour les études des enfants était de 88,50 dollars et Homer a vendu sa télévision 150 dollars, ce qui veut dire qu'Homer a dû sortir 11,50 dollars de ses poches pour payer la thérapie.
  • La télévision des Simpson est une Motorola, cette société a arrêté de fabriquer des télévisions en 1974.
  • Dans le film 58 Minutes pour vivre, cet épisode est diffusé dans l'avion où se trouve Holly McClane (Bonnie Bedelia).
  • Dans un épisode de la série télévisée Space Ghost Coast to Coast, Space Ghost et Zorak regardent le début de l'épisode et Space Ghost dit « Which one's Homer again? The baby? » (« Lequel est Homer déjà ? Le bébé ? »)
  • C'est le premier épisode où M. Burns dit ses deux répliques cultes : « Excellent !» et « Les chiens seront lâchés ».
  • La famille que le Dr Monroe venait de soigner quand les Simpson sont arrivés était une version plus jeune des Simpson.
  • Cet épisode est le dixième préféré de Matt Groening.

Notes[modifier | modifier le code]

  • La chemise de Barney est brune, par la suite elle sera rose.
  • Les cheveux de Moe sont noirs, plus tard ils seront gris.
  • Le dessin d'Homer fait par Marge n'est pas très réussi, par contre, dans les saisons plus récentes, on apprend qu'elle est une artiste accomplie.
  • Lou a la peau blanche dans cet épisode comme ce sera le cas dans le douzième épisode, Un clown à l'ombre, mais il sera Afro-Américain dans les épisodes suivants.
  • On voit bien les différences de caractère des personnages de la première saison dans cet épisode : Marge donne sa famille en spectacle et Homer a honte de sa famille et essaye de faire mieux. Le plus surprenant dans tout ça, c'est qu'Homer vend la télévision, ce qu'il ne ferait jamais dans les saisons suivantes.
  • Homer dit que sa mère lui a déjà dit « Homer, tu es une très grosse déception pour moi. », mais d'après ce qu'on a vu dans les épisodes plus récents, c'est plutôt quelque chose que le père d'Homer dirait parce que sa mère est très aimable.

Première Apparition[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]