Simpson Horror Show IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simpson Horror show IV
Saison 5
Épisode no 5

Titre original Treehouse of Horror IV
Titre québécois Spécial Halloween IV
Code de production 1F04
1re diffusion aux É.-U. 28 octobre 1993
1re diffusion en France 8 octobre 1994
Tableau noir Aucune
Gag du canapé La famille arrive en zombis et s'installe normalement
Scénariste Conan O'Brien, Bill Oakley,
Josh Weinstein,
Greg Daniels, Dan McGrath
et Bill Canterbury
Réalisateur David Silverman
Chronologie
Précédent Rosebud Marge en cavale Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 5
Liste des épisodes des Simpson

Le Simpson Horror Show IV (France) ou Spécial Halloween IV (Québec) (Treehouse of Horror IV) est le 5e épisode de la saison 5 de la série télévisée Les Simpson. C'est aussi le quatrième épisode de type Horror Show. Il a été diffusé pour la première fois par la Fox aux États-Unis le 28 octobre 1993, puis en France le 8 octobre 1994. Il met en scène trois courtes histoires nommées Homer Simpson et le Diable, Terreur à cinq pieds et demi et Bart Simpson Dracula. L'épisode est réalisé par David Silverman et coécrit par Conan O'Brien, Bill Oakley, Josh Weinstein, Greg Daniels, Dan McGrath, et Bill Canterbury.

Dans Homer Simpson et le Diable, Homer Simpson annonce qu'il vendrait son âme pour un beigne, et le Diable apparaît pour faire un marché avec lui. Dans Terreur à 5 pieds et demi, alors qu'il est dans le bus scolaire, Bart croit voir un gremlin détruire le bus morceau après morceau. Personne ne le voit à part Bart, aussi celui-ci tente-t-il de l'éliminer lui-même. Enfin, dans Bart Simpson Dracula, Mr. Burns est un vampire et Bart est victime de sa morsure. Lisa et le reste de la famille vont au château de Burns pour le tuer afin que Bart retrouve son état normal.

Comme les autres épisodes de Halloween, l'épisode est considéré comme non canonique et ne s'inscrit pas dans la continuité de la série. L'épisode fait référence à des séries télévisées telles que La Quatrième Dimension, Night Gallery, et Peanuts. Il fait aussi référence à quelques films tels que Dracula et Génération perdue. Depuis sa diffusion, l'épisode a reçu des critiques majoritairement positives. Il a atteint un indice de 14,5 sur l'échelle de Nielsen, et est la plus forte audience sur le réseau FOX la semaine de sa diffusion.

Contenu[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

En hommage à la série télévisée de Rod Serling Night Gallery, Bart introduit l'épisode en marchant dans une galerie de peintures célèbres comprenant Montée et Descente, Le Cri ou encore La Mort de Marat. Les trois parties de l'épisode sont fondées sur les tableaux de cette exposition.

Homer Simpson et le Diable[modifier | modifier le code]

Portrait de Richard Nixon
Le président Richard Nixon est caricaturé dans cet épisode comme l'une des « âmes damnées » invitées par le Diable au procès d'Homer, même s'il était encore vivant lorsque l'épisode a été réalisé.

Au travail, Homer déclare qu'il vendrait son âme pour un donut. Le Diable, qui se révèle être Ned Flanders, apparaît et donne à Homer un contrat pour sceller un marché. Cependant, avant qu'Homer ait fini le donut, il se rend compte que le Diable ne pourra réclamer son âme s'il ne mange pas le dernier morceau, qu'il décide de garder au réfrigérateur. Plus tard, alors qu'il cherche un en-cas, à moitié endormi, il mange ce morceau, et le diable réapparaît pour s'emparer de son âme. Marge et Lisa supplient le Diable et réussissent à le convaincre d'organiser un procès pour le lendemain. Jusque-là, Homer est envoyé passer le reste de la journée en Enfer où il est condamné à manger des donuts (la punition n'en est finalement pas une puisque le Diable a sous-estimé l'appétit insatiable d'Homer). À minuit, le Diable ramène Homer chez lui pour son procès. Quand l'avocat des Simpson, Lionel Hutz, fuit après une plaidoirie ratée, Marge tente un dernier effort pour sauver son mari en montrant une photo de leur mariage. Au dos, Homer a écrit qu'il offrait son âme à Marge ; de fait, elle n'était pas sa propriété au moment du pacte avec le Diable. Le jury, composé d'« âmes damnées » : Benedict Arnold, John Wilkes Booth, Lizzie Borden, Barbe Noire le Pirate, John Dillinger, l'équipe de hockey sur glace des Flyers de Philadelphie de 1976, et le président américain Richard Nixon (qui n'était pas mort lors de la première diffusion de l'épisode), se prononce en faveur d'Homer et le juge (la Grande Faucheuse), met fin au procès. De rage, le Diable part en transformant la tête d'Homer en donut. Celui-ci ne peut résister à l'envie de se grignoter tandis que Lisa le prévient qu'il ne doit pas sortir car des policiers l'attendent avec du café pour le manger.

Terreur à 5 pieds et demi[modifier | modifier le code]

Après avoir fait un cauchemar dans lequel il mourrait dans un accident de bus, Bart prend le car scolaire pour aller à l'école par un matin pluvieux. Il panique en voyant un gremlin bleu sur le flanc du véhicule, en train de retirer une à une les vis tenant les roues en place. Bart tente sans succès de prévenir les autres passagers du danger. De désespoir, il escalade la vitre et tente d'effrayer le gremlin avec une fusée de détresse. Le gremlin prend feu et tombe du bus, heurtant la voiture de Flanders, qui décide de l'adopter. Quand le bus s'arrête finalement, tout le monde voit que les dégâts sont évidents, mais Bart est tout de même envoyé dans un asile pour le reste de sa vie, le proviseur Skinner refusant de croire ses dires. Alors qu'il se réjouit de pouvoir enfin trouver le repos, le gremlin apparaît à la vitre de l'ambulance, tenant la tête tranchée (mais encore vivante) de Flanders.

Bart Simpson Dracula[modifier | modifier le code]

Après un reportage sur plusieurs attaques de vampires, Lisa commence à suspecter le fait que Mr. Burns est un vampire, mais le reste de la famille ne partage pas ses soupçons. Les Simpson sont invités dans le château de Burns en Pennsylvanie, où Bart et Lisa découvrent un escalier secret menant à un ancien sous-sol rempli de cercueils. Alors qu'ils enquêtent, des vampires sortent des cercueils et les encerclent. Lisa s'échappe mais Bart est capturé et mordu par Burns. Plus tard dans la nuit, Lisa est réveillée par son frère et les autres vampires. Alors qu'elle est sur le point d'être mordue par Bart, Homer et Marge arrivent. Leur fille explique que le seul moyen de lui rendre son état normal est de tuer le maître des vampires, Mr. Burns. La famille retourne au manoir où Homer plante un pieu dans le cœur de Burns, mais Bart reste un vampire. Avec horreur, Lisa découvre que tous les membres de la famille sont des vampires et que Marge est en réalité le maître vampire. Suite à ces révélations, la famille entière se jette sur Lisa, puis s'arrête et souhaite à tous un joyeux Halloween. La scène se transforme ensuite en parodie de l'épisode spécial des Peanuts, Un Noël à la Charlie Brown, Petit Papa Noël (Le P'tit renne au nez rouge, au Québec) imitant Snoopy qui danse tandis que Milhouse joue du piano comme Schroeder.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Il est fait référence à l'émission Night Gallery de Rod Serling dans cet épisode.

Les intermèdes de l'épisode font référence à la série télévisée Night Gallery de Rod Serling : Serling y introduisait en effet les histoires en montrant des peintures présentant l'intrigue[1]. Terreur à 5 pieds 1/2 est une parodie d'un épisode de la série La Quatrième Dimension, Cauchemar à 20000 pieds[2]. Le titre et la plus grande partie de l'intrigue de Bart Simpson Dracula sont une parodie du film Dracula de Francis Ford Coppola (surnommé Bram Stoker's Dracula)[2]. La fin de l'histoire fait pour sa part référence à Un Noël à la Charlie Brown[1].

Le titre Homer Simpson et le Diable (The Devil and Homer Simpson) fait référence à la nouvelle The Devil and Daniel Webster, dans laquelle un fermier vend son âme contre la richesse, puis se défend en procès contre le Diable avec un jury choisi par ce dernier. Le jury du procès d'Homer est composé de John Wilkes Booth (assassin d'Abraham Lincoln), Lizzie Borden (femme soupçonnée de double meurtre à la hache), John Dillinger (braqueur de banques notoire), Barbe Noire (célèbre pirate), Benedict Arnold (traitre de la Guerre d'indépendance américaine), l'équipe des Flyers de Philadelphie de 1976 (que les scénaristes considèrent comme la pire équipe de l'histoire), et Richard Nixon (ancien président américain qui était encore vivant à l'époque)[2]. Lors de sa première apparition, le Diable ressemble au démon Chernabog du film Fantasia de Walt Disney[3]. La scène en Enfer dans laquelle Homer est nourri avec tous les donuts du monde et en demande plus est une référence au dessin animé Pigs is Pigs de 1937, dans lequel un cochon connu pour sa gloutonnerie est capturé par un scientifique et forcé à manger toute la nourriture du monde[4].

Dans Bart Simpson Dracula, Bart flotte dans les airs devant la fenêtre de la chambre de Lisa. C'est une parodie du film Génération perdue, ainsi que du roman de Stephen King Salem[4]. Dans la même histoire, Lisa remarque dans le château de Mr. Burns un livre sur un reposoir dans la cave. Elle court en lire le titre : « Oui, je suis un vampire, par Monty Burns. Préface de Steve Allen », qui fait référence à l'acteur américain Steve Allen[5]. Le générique de fin de l'épisode est une version modifiée du générique de la série combinant les instruments du thème de la série Les Monstres, ainsi que le clavecin et les claquements de doigts de La Famille Addams[5].

Liste des peintures[modifier | modifier le code]

Les intermèdes au début et entre chaque partie de cet épisode montre Bart dans une galerie d'art passant devant de nombreux tableaux célèbres (parodié) :

Réalisation et diffusion[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Conan O'Brien est l'un des scénaristes de l'épisode.

Simpson Horror Show IV est réalisé par David Silverman et coécrit par Conan O'Brien, Bill Oakley, Josh Weinstein, Greg Daniels, Dan McGrath, et Bill Canterbury. C'est le quatrième épisode de type Horror Show (Spécial Halloween au Québec), diffusés chaque année pour Halloween depuis la saison 2[2]. Comme les autres épisodes d'Halloween, celui-ci n'appartient pas au canon et reste hors de la continuité de la série. O'Brien a travaillé sur les intermèdes de Bart qui introduisent chaque partie pour s'assurer que l'épisode se tienne bien[6]. Ces intermèdes s'inspirent de la série télévisée de Rod Serling Night Gallery, dont James L. Brooks, producteur exécutif des Simpson, est amateur. Selon lui, ce fut « très sympa » de faire cette parodie[7]. Le show runner David Mirkin considère que les épisodes Horror Show sont les plus difficiles à réaliser car il faut caser trois histoires en seulement 22 minutes. Mirkin explique, « Les choses devaient se passer très vite. Ils sont vraiment truffés de blagues et de rebondissements et tout ça »[5].

La première partie, Homer Simpson et le Diable, a été écrite par Daniels et McGrath[3]. La première apparition du Diable Flanders est très inspirée de la fin du film Fantasia produit par Walt Disney en 1940 ; Silverman admire particulièrement l'animation de cette séquence[4]. Oakley adore quant à lui l'idée que Flanders soit le Diable, car c'est celui que l'on suspecte le moins. Il pense aussi que Harry Shearer a fait du très bon travail dans la version originale en interprétant un Flanders bien plus sombre tout en respectant le personnage[8]. Plusieurs scènes ont dû être coupées pour raccourcir cette partie, dont une qui montrait la tête tranchée d'Homer utilisée comme une boule de bowling en Enfer. Cette scène apparaît finalement dans l'épisode 138e épisode, du jamais vu ! de la saison 7[5].

La deuxième partie, Terreur à 5 pieds et demi, a été écrite par Oakley et Weinstein. Elle s'inspire d'un épisode de La Quatrième Dimension, plus particulièrement l'épisode Cauchemar à 20000 pieds, dans lequel le personnage de William Shatner est dans un avion et regarde un gremlin démonter une aile. Silverman a revu l'épisode et s'en est inspiré pour les expressions faciales de Bart[4]. Oakley explique que beaucoup de travail a été fait pour concevoir le gremlin de façon à ce qu'il fasse peur « tout en restant dans l'univers des Simpson »[8]. Silverman a conçu le gremlin en s'inspirant du Grinch[4]. Mirkin explique qu'il considère le gremlin comme réussi car il est effrayant et « ressemble quand même à un personnage des Simpson ». Üter, le correspondant allemand, fait sa première apparition dans la série dans cette partie ; il avait été conçu comme un gag unique, mais est revenu dans d'autres épisodes car Mirkin trouve que c'est un « stéréotype vraiment parfait »[5].

La troisième partie, Bart Simpson Dracula, est écrite par Canterbury. Il s'inspire du film Dracula de Francis Ford Coppola. Mirkin, fan du film, a en effet insisté pour qu'une des parties s'inspire de ce film. Il apprécie le résultat, et trouve que les personnages de la série, particulièrement Mr. Burns, s'adaptent très bien à une histoire de vampires[5]. Dracula et son manoir ont été dessinés par Silverman. Mirkin, un « grand » fan de Peanuts, a proposé la fin de Bart Simpson Dracula dans laquelle la famille se trompe de fête et entonne un chant de Noël dans une ambiance similaire à celle de la série de Charles M. Schulz[4].

Réception[modifier | modifier le code]

Lors de sa première diffusion aux États-Unis, le 28 octobre 1993, Simpson Horror Show IV a été la 17e meilleure audience sur la semaine du 25 au 31 octobre 1993, avec un indice Nielsen de 14,5, soit 13,6 millions de foyers. L'épisode est de fait le programme le plus vu sur la Fox cette semaine[9]. Il est diffusé pour la première fois le 8 octobre 1994 en France.

Depuis sa diffusion, l'épisode a reçu des critiques majoritairement positives. Les auteurs du livre I Can't Believe It's a Bigger and Better Updated Unofficial Simpsons Guide, Warren Martyn et Adrian Wood, disent que l'épisode contient nombre de séquences notables et est « certainement le meilleur » Horror Show. Ils ont particulièrement apprécié les scènes en Enfer durant lesquelles Homer est puni par le Diable, et la tentative du chef Wiggum pour en finir avec Dracula (qu'il pense être une momie) en faisant détruire la section égyptienne du musée de Springfield[1]. Colin Jacobson, de DVD Movie Guide, pense que Terreur à 5 pieds et demi est la meilleure partie de l'épisode. Jacobson considère Homer Simpson et le Diable comme drôle et intelligent, et décrit Bart Simpson Dracula comme « évidemment le moins efficace », expliquant qu'il « présente de bons moments mais ne réussit jamais vraiment à décoller »[10]. Patrick Bromley de DVD Verdict donne à l'épisode un A et dit qu'il s'agit de « l'un des meilleurs » épisodes de Halloween, bien qu'il trouve Simpson Horror Show V meilleur[11]. John Thorpe de Central Michigan Life le classe dixième meilleur épisode de la série, et écrit : « La meilleure partie est quand Homer décide de ne pas manger le dernier morceau de son donut, se sauvant ainsi de l'Enfer. Hilarant »[12]. Bill Gibron de DVD Talk donne à l'épisode une note de 4 sur 5[13].

Kim Nowacki de Yakima Herald-Republic considère l'épisode comme son « préféré entre tous ». Elle apprécie particulièrement les parodies de La Quatrième Dimension et Un Noël à la Charlie Brown[14]. La référence de l'épisode à Bram Stoker's Dracula est considérée comme la 32e meilleure référence à un film dans la série par Nathan Ditum de Total Film[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Treehouse of Horror IV », BBC. Consulté le 2 janvier 2011
  2. a, b, c et d Ray Richmond et Antonia Coffman 1997, p. 124 - 125
  3. a et b Greg Daniels, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  4. a, b, c, d, e et f David Silverman, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  5. a, b, c, d, e et f David Mirkin, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  6. Conan O'Brien, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  7. James L. Brooks, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  8. a et b Bill Oakley, commentaire audio de l'épisode Simpson Horror Show IV, DVD, 20th Century Fox, 2004
  9. (en) Frazier Moore, « Prime-Time TV Ratings », Rocky Mountain News, 4 novembre 1993, 18D
  10. (en) « The Simpsons: The Complete Fifth Season (1993) », DVD Movie Guide. Consulté le 2 janvier 2011
  11. (en) « The Simpsons: The Complete Fifth Season », DVD Verdict. Consulté le 2 janvier 2011
  12. (en) « Top 10 Simpson's episodes ever », Central Michigan Life. Consulté le 2 janvier 2011
  13. (en) « The Simpsons - The Complete Fifth Season » DVD Talk. Consulté le 2 janvier 2011
  14. (en) Kim Nowacki, « Howl of Fame - Dedicated to the Younger Set », Yakima Herald-Republic
  15. (en) Nathan Ditum, « The 50 Greatest Simpsons Movie References », Total Film'. Consulté le 2 janvier 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ray Richmond et Antonia Coffman, The Simpsons: A Complete Guide to our Favorite Family, Harper Collins,‎ 1997, 249 p. (ISBN 0060952520)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 29 juillet 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.