Simplicité divine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La simplicité divine est une doctrine théologique disant que Dieu est sans parts.

Dans la pensée juive[modifier | modifier le code]

Dans la philosophie juive ainsi que dans la Kabbale, l'argument de la simplicité divine est abordé sous l'angle des attributs (תוארים) divins, en particulier chez les philosophes juifs ayant vécu dans la sphère d'influence musulmane comme Saadia Gaon, Bahya ibn Paquda, Yehouda Halevi, et Moïse Maïmonide, ainsi que son contracdicteur, le Raabad III en Provence.

Certains identifient la simplicité divine comme un corollaire de la Création Divine: "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre" (Genèse 1:1). Dieu, en tant que Borè (Créateur), est par définition Séparé de l'univers et donc de toute propriété. Par conséquent, Il est d'une Unité absolue ; voir Théologie négative.

Pour d'autres, l'axiome de l'Unité Divine (voir Shema Israël) implique la Simplicité Divine. Bahya ibn Paquda, l'auteur des Devoirs du Cœur (Hovot halevavot 1:8) souligne que l'Unité de Dieu est la "Vraie Unité" (האחד האמת), par opposition à l'"unité circonstancielle" (האחד המקרי). Il développe cette idée pour montrer qu'une entité véritablement une doit être libre des propriétés et donc indescriptible - et sans aucun pareil (De plus, une telle entité serait absolument non-sujette au changement, indépendante et source de tout. [1])

L'interpénétration de ces deux approches est si importante que les deux concepts d'Unité et de Simplicité Divines sont souvent présentées comme étant synonymes: "Dieu n'est pas deux ou plusieurs entités, mais une seule entité d'une unité plus singulière (au sens étymologique du terme) et unique que n'importe quelle chose dans la Création… Il ne peut être subdivisé en différentes parts — par conséquent, il est impossible qu'Il soit autre qu'Un. C'est une prescription positive de le savoir, ainsi qu'il est écrit (Deutéronome 6:4) '…YHWH est notre Dieu, YHWH est Un'." (Moïse Maïmonide, Mishneh Torah, Mada 1:7.)

Dans la pensée islamique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tawhid.

La profession de foi de la simplicité divine est l'un des devoirs du Musulman, avec celle de la chahada.