Simpert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Saint-Simbert devant la cathédrale d'Augsbourg

Saint Simbert (parfois appelé Simpert ou Sintpert), né vers 750 et mort le 13 octobre 807, fut évêque d'Augsbourg en Bavière de 778 à sa mort ainsi qu'évêque de Neubourg-sur-le-Danube de 789 à 802.

Histoire[modifier | modifier le code]

Simbert serait d'origine lorraine ou souabe selon les sources, sans toutefois que son ascendance ne soit connue avec certitude. Proche de Charlemagne, Simbert aurait été désigné en 778 par le monarque pour succéder sur le siège épiscopal d'Augsbourg à Saint Tozzo, évêque entre 772 et 778 et ancien moine de l'abbaye bénédictine alsacienne de Murbach. Selon les archives de l'abbaye de Murbach, Simbert fut lui-même abbé de cette puissante abbaye entre 789 et 792, tout en conservant le siège d'épiscopal d'Augsbourg. À la même époque, Simbert fut également élevé sur le siège épiscopal de Neubourg-sur-le-Danube, diocèse créé vers 740 et supprimé en 802.

Malgré de nombreuses incertitudes sur sa vie et ses origines, Simbert fut un homme illustre et influent. Il est canonisé le 6 janvier 1468 par le Pape Nicolas IV.

Sa fête est célébrée le 13 octobre dans le diocèse d'Augsbourg (il est patron secondaire du diocèse depuis 1622) et le 12 octobre dans l'archidiocèse de Strasbourg.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Gatrio, Die Abtei Murbach im Elsass, Strasbourg, Éditions Le Roux,‎ 1895
    2 tomes
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, Herzberg, Verlag Traugott Bautz,‎ 1995
    Tome X