Simon Vestdijk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simon Vestdijk

Simon Vestdijk est un écrivain, traducteur et médecin néerlandais, né le 17 octobre 1898 à Harlingen et décédé le 23 mars 1971 à Utrecht. Il est l'auteur de romans, de poèmes et d'essais ainsi que de critiques musicales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Vestdijk est le fils de Simon Vestdijk Sr., professeur de gymnastique au HBS (lycée moderne) de Harlingen, et d'Anne Mulder. Il a grandi à Harlingen (Lahringen dans ses romans). Vestdijk a décrit sa jeunesse et ses années d'élève au HBS (trois années à Harlingen, trois années à Leeuwarden) dans les 8 volumes du roman-cycle autobiographique Anton Wachter. De 1917 à 1927, Vestdijk étudie la médecine à l'université d'Amsterdam, puis il exerce comme médecin généraliste et médecin naval jusqu'en 1932, année où il se voue entièrement à sa carrière d'écrivain.

Vestdijk vit pendant trente ans avec sa partenaire Ans Koster, décédée en 1965 ; puis il se marie en 1965 avec Mieke van der Hoeven. Malade depuis 1968, Vestdijk est décédé le 23 mars 1971 à Utrecht. Il est enterré au cimetière Nieuw Eykenduynen à La Haye.

Vestdijk était un auteur prolifique qui a écrit environ 200 livres. On a dit de lui, qu'« il écrit plus vite que Dieu ne peut lire » et qu'il avait les qualités d'un candidat pour le prix Nobel. Il a obtenu quasiment tous les prix littéraires néerlandais, notamment les prestigieux prix P.C.-Hooft (1950), prix Constantijn-Huygens (1955) et Prix des lettres néerlandaises (1971).

Pour une liste de ses œuvres, on peut consulter l'article « Simon Vestdijk » sur la Wikipédia en néerlandais.

Traductions en français[1][modifier | modifier le code]

  • Retour à Ina Damman (Terug tot Ina Damman, 1934) roman.
  • L'Ami brun (De bruine vriend, 1935), nouvelle.
  • La Vie passionnée de El Greco, roman de l’Espagne de l’Inquisition (Het vijfde zegel, 1936)
  • L'Île au rhum, d'après le manuscrit de Richard Beckford relatant ses aventures en l'île de la Jamaique de 1737 à 1738 (Rumeiland, Uit de papieren van Richard Beckford, behelzende het relaas van zijn lotgevallen op Jamaica, 1737-1738, 1940), roman.
  • Les Voyageurs (De kellner en de levenden, 1949), roman.
  • Le Jardin de cuivre (De koperen tuin, 1950), roman.

Filmographie[2][modifier | modifier le code]

  • Pastorale 43 (Pays-Bas, 1978), film de Wim Verstappen, d’après le roman homonyme (1948), avec Frederik de Groot, Renée Soutendijk, Bernard Droog.
  • Het verboden bacchanaal (Pays-Bas, 1981), film de Wim Verstappen, d’après le roman homonyme, avec Rijk de Gooyer, Geert de Jong, Siem Vroom, Pleuni Touw.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lutgarde Nachtergaele, « Simon Vestdijk, monstre sacré de la littérature néerlandaise », dans Septentrion XVII-3, 1988.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]