Simon Delestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Simon Delestre Equestrian pictogram.svg
px
Simon Delestre et Napoli du Ry lors du Global Champions Tour de Hambourg, en mai 2012.
Discipline Saut d'obstacles (CSO)
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 21 juin 1981 (33 ans)
Lieu Metz
Taille 1m75
Poids 67kg
Entraîneur Henk Nooren (entraîneur de l’Équipe de France)
Monture
Couletto, Napoli du Ry, Valentino Velvet, Ciana Z, Queldam Denfer, Ryan des Hayettes, Whisper, Qlassic Bois Margot, Quiness du Mezel, Armani
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux méditerranéens 2009 (individuel) 2009 (équipe) 2005 (équipe)
Championnat d'Europe Junior 1999 (équipe)
Championnat d'Europe des Jeunes Cavaliers 2000 (équipe)
Championnat de France Junior 1999 (individuel)

Simon Delestre est un cavalier de saut d'obstacles français, né le 21 juin 1981 à Metz (Moselle).

Il est le 4ème meilleur cavalier français et occupe la 19ème place de la FEI Longines Ranking List[1] en décembre 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Delestre est né à Metz (Moselle) le 21 juin 1981. Grâce à son père Marcel Delestre, ancien cavalier international, il découvre très tôt le milieu du saut d'obstacles. Enfant, il essaya de nombreux sports, mais ce fut la rencontre avec son poney Panama du Cassou HN qui lui a fait prendre goût à l'équitation et qui lui a permis d'accéder au haut niveau.

En 1999, après avoir obtenu un Bac S, Simon est sacré Championnat de France Junior à Fontainebleau avec Bella de Charmois, puis il obtient la médaille de Bronze par équipe lors du Championnat d’Europe Junior à Munchwillen avec Eddy de Villiers. L'année suivante, il est sacré Champion d’Europe Jeune Cavalier par équipe à Hartpury avec Didam de la Ressée. Les bons résultats s'enchaînent avec notamment Faraon de la Ressée, Hello d'Arcy ou encore JPC Rexito Z. En 2005, il obtient la médaille d'argent par équipe et se classe 8e en individuel lors des Jeux méditerranées d'Almeria avec Inédite de Balme.

Simon poursuit sa carrière professionnelle en épreuve Pro 1 et Pro Élite, puis dans les épreuves internationales (Coupes des Nations, CSI-5*, circuit Coupe du Monde...). En 2009, il obtient la médaille d'or en individuel et par équipe lors des Jeux méditerranées de Pescara, avec Mélodie Ardente[2].

En 2011, sa régularité lui permet d'être choisi comme cavalier réserviste lors des Championnats d’Europe de Madrid, où l'équipe de France obtient la médaille d'argent[3]. Grâce à de bons résultats sur le circuit Coupe du Monde Simon parvient à se qualifier pour sa première Finale Coupe du Monde à Leipzig. Il se classe 16e avec Couletto[4]. En fin d'année, Simon intègre pour la première fois le Top Ten de la FEI Rolex Ranking List, ce que lui permet de participer à la Finale Top Ten IJRC de Paris[5]. Il termine 8e avec Napoli du Ry[6]. Simon obtient de bons classements sur le circuit Coupe du Monde 2011-2012 (10e place à Stuttgart[7], 4e place à Zurich[8] avec Napoli du Ry) mais il ne parvient pas à se qualifier pour la Finale de s'Hertogenbosch. En juin 2012, il obtient sa classe 3e du Grand Prix du CSIO-5* de Rotterdam avec Napoli du Ry et se qualifie pour les Jeux Olympiques de Londres avec ce même cheval. Simon joue des malchances pour ses premiers JO : sa rêne droite casse lors de la première manche par équipes. Il arrive néanmoins à finir son parcours, mais la France n'est pas reprise en seconde manche et termine 12e. En individuel, Simon se qualifie pour la Finale et finit à la 19e place.

En avril 2013, Simon et Valentino Velvet remportent le Grand Prix 4* d'Anvers. En mai, il participe à la Coupe des nations de Rome avec Qlassic Bois Margot, l'équipe de France termine à la troisième place. C'est avec cet étalon Selle français que Simon se qualifie pour la Finale de Coupe des nations à Barcelone en septembre 2013, où l'équipe de France remporte la 1re place.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Ses principaux résultats en compétitions[9]  :

Vice champion du monde par equipe des Jeux Equestres Mondiaux FEI Altech 2014 en Normandie avec Qlassic Bois Margot

2eme du Longines Global Champions Tour de Viennes avec Qlassic Bois Margot

Ses chevaux[modifier | modifier le code]

Source : Site officiel de Simon Delestre[10].

Nom Âge Sexe Robe Race Père Mère Père de Mère Propriétaire
Couletto 12 ans Étalon Gris Oldenburger Couleur Rubin Panarina Caletto Daniel Pages (100 %)
Napoli du Ry 11 ans Hongre Alezan Oldenburger Baloubet du Rouet La Donna Silvio I Daniel Pages (45 %), Alain Brière (45 %),
Simon Delestre (10 %)
Ciana Z 10 ans Jument Baie Zangersheide Chellano Z Ilasco Belasco Gilles Doyen (100 %)
Whisper*Zimequest 9 ans Jument Noire pangare KWPN Gentleman Kiovili D Sit This One Out Simon Delestre (50 %),
Benoit Zimmermann (50 %)
Queldam Denfer 8 ans Jument Grise Holsteiner Quidam de Revel Corona Carthago Philippe Berthol (100 %)
Qlassic Bois Margot 8 ans Étalon Noir pangare Selle français L'Arc de Triomphe*Bois Margot Decibelle du Roc Galoubet A Haras Bois Margot (100 %)
Quiness du Mezel 8 ans Jument Alezane Selle français Elan de la Cour*HN Égée du Mezel Tenor de Conde*HN Lucien Hecht (100 %)
Armani V Overis Z 7 ans Étalon Bai Zangersheide Air Jordan Z Daphne Z Darco Geneviève Megret (100 %)
Ryan des Hayettes 7 ans Étalon Alezan Selle français Hugo Gesmeray Ryonne des Hayettes Z Ryon d’Anzex Kathleen Atlas (100 %)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Longines Ranking no 154 (octobre 2013)
  2. D'après la biographie de Simon Delestre sur son site officiel.
  3. « Championnats d’Europe Madrid : l’Allemagne imbattable », Grand Prix Magazine, 16 septembre 2011
  4. « La coupe pour Ahlmann », Grand Prix Magazine, 1er mai 2011
  5. « Simon Delestre prêt pour le Top 10 », Grand Prix Magazine, 30 novembre 2011.
  6. « Top Ten : Billy Twomey intouchable », Grand Prix Magazine, 3 décembre 2011.
  7. Résultats de l'étape Coupe du Monde de Stuttgart
  8. Résultats de l'étape Coupe du Monde de Zurich
  9. D'après le palmarès de Simon Delestre sur son site officiel.
  10. D'après la page des chevaux de Simon Delestre sur son site officiel.