Simon Bredon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simon Bredon (c. 1300-1372) était un astronome, mathématicien et médecin anglais. Il faisait partie du groupe des Calculateurs d'Oxford et fut élu Fellow de Merton c. 1330, peut-être jusqu'en 1342, ayant été membre du Balliol College. Il était docteur en médecine de l'Université d'Oxford. Il a laissé des manuscrits et un certain nombre d'instruments scientifiques à différents collèges d'Oxford, y compris peut-être le legs de l’astrolabe du collège Oriel (c. 1340) qui se trouve à présent au Museum of the History of Science (en).

Il fut l'un des tout premiers mathématiciens européens à travailler sur la trigonométrie.

On lui a attribué le traité The equatorie of the planetis bien que Geoffrey Chaucer ou un autre contemporain ait pu en être l'auteur.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Simon Bredon » (voir la liste des auteurs), dont les références étaient :

  • Larry D. Benson, The Riverside Chaucer (3rd edn., Boston: Houghton Mifflin, 1987)
  • Robert T. Gunther, Historic Instruments for the Advancement of Science: A Handbook to the Oxford Collections Prepared for the Opening of the Lewis Evans Collection on May 5, 1925 (Oxford: Oxford University Press, 1925), pp. 19-20
  • Derek J. Price, ed., The equatorie of the planetis (Cambridge: Cambridge University Press, 1955)
  • F. N. Robinson, The works of Geoffrey Chaucer (2nd edn., Boston: Houghton Mifflin, 1957)
  • Keith Snedegar, 'Simon Bredon, a Fourteenth-Century Astronomer and Physician', in Lodi Nauta and Arjo Vanderjagt, eds., Between Demonstration and Imagination (Leiden: Brill, 1999), pp. 285-309
  • C. H. Talbot, 'Simon Bredon (c. 1300-1372), Physician, Mathematician and Astronomer', British Journal for the History of Science 1 (1962), 19-30

Liens externes[modifier | modifier le code]