Similkameen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Similkameen
La Similkameen près de la ville de Keremeos en Colombie-Britannique
La Similkameen près de la ville de Keremeos en Colombie-Britannique
Caractéristiques
Longueur 197 km
Bassin 6 700 km2
Débit moyen ?
Cours
Source E.C. Manning Provincial Park
Confluence Columbia
· Coordonnées 49° 12′ N 119° 50′ O / 49.2, -119.83 (Confluence - Similkameen)  
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Flag of British Columbia.svg Colombie-Britannique

La Similkameen (en anglais Similkameen River[1]) est une rivière qui coule dans le sud de la province de Colombie-Britannique au Canada et dans le nord de l'État de Washington aux États-Unis. C'est un affluent de l'Okanagan, lui-même un affluent de la Columbia. Sa longueur est d'environ 197 km et son bassin couvre une superficie de 6700 km2.

Parcours[modifier | modifier le code]

La Similkameen prend sa source dans la partie est du Parc provincial E. C. Manning (E.C. Manning Provincial Park) en Colombie-Britannique à proximité de la frontière avec les États-Unis. Elle coule vers le nord jusqu'à la petite ville de Princeton où elle est rejointe par un affluent, la Tulameen. Elle s'oriente ensuite vers le sud-est en passant près de Hedley (où elle est rejointe par le Hedley Creek), elle arrive ensuite aux localités de Keremeos et Cawston. À cet endroit son cours se dirige vers le sud et traverse la frontière. Aux États-Unis (État de Washington) elle s'oriente vers l'est pour rejoindre l'Okanogan au sud d'Oroville.

Bassin[modifier | modifier le code]

Les principaux affluents de la Similkameen sont les suivants :

  • Tulameen River
  • Pasayten River
  • Allison Creek
  • Hayes Creek
  • Wolfe Creek
  • Hedley Creeks
  • Keremeos Creek

Les principaux lacs inclus dans le bassin de la Similkameen sont les suivants :

  • Lacs Lorne et Smelter dans le bassin du Wolfe Creek
  • Lacs Allison et Missezula dans le bassin du Allison Creek
  • Lacs Chain, Link et Osprey dans le bassin du Hayes Creek

Hydrologie[modifier | modifier le code]

En période de basses-eaux, le débit moyen de la Similkameen est de 2 m3/s à proximité de la limite est du parc provincial Manning, il atteint 6 m3/s au confluent avec la Tulameen, puis 10,5 m3/s près de Hedley et 11 m3/s à Cawston. La fonte des neiges et les pluies entre avril et août, entraînent un accroissement notable du débit qui atteint alors 40 m3/s à Hedley et 300 m3/s à Cawston[2]. Les affluents qui contribuent le plus en termes de débit sont la Paysaten et la Tulameen.

Au début de son cours, se trouvent des chutes, les Similkameen Falls.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le nom original de la rivière était « Similkameugh » ou « Similkameigh », dont la signification est inconnue, mais qui devait désigner soit la population locale soit leur territoire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence sur le toponyme Similkameen River dans la base de données officielle BCGNIS (BC Geographical Names Information System) sur le site GeoBC du Integrated Land Management Bureau de Colombie-Britannique
  2. (en) Ambient water quality objectives for the Similkameen River sub-basin Okanagan area, 1985, consultable en ligne