Simeon Nemanjić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simeon Nemanjić
Image de Simeon Nemanjić, extrait d'une fresque (1346/1347) du Monastère de Visoki Dečani

Simeon ou Siniša Uroš Nemanjić, empereur des « Roméens et des Serbes » de 1359 à 1371.

Origine[modifier | modifier le code]

Siméon Uroš est le fils du roi Stefan Uroš III Dečanski et de la princesse byzantine Marie Paléologue sa seconde épouse. il est le demi-frère de l'empereur Stefan Uroš IV Dušan.

Règne[modifier | modifier le code]

Après la mort de Stefan Uroš IV Dušan, il fait sécession en 1356 dès le début du règne de son fils Stefan X Uroš V et se proclame « Empereur » à Kostur. Il parvient à étendre son domaine sur la Serbie du Sud, l'Épire (1359) et enfin la Thessalie. La noblesse locale l'accepte comme fils de Stefan Uroš III Dečanski et l'aristocratie byzantine comme fils de la princesse grecque Marie Paéologue.

Il meurt en 1371 et il a comme successeur dans son domaine de Thessalie son fils Ivan Uroš qui abdique en 1382 et en Épire son gendre Thomas II Preljubović.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Siméon Uroš à trois enfant de son mariage avec Thomasse Orsini fille de Giovanni Orsini despote d'Épire:

  • Ivan Uroš Doukas Palaiologos (mort en 1422) qui lui succède en Thessalie et abdique en 1382.
  • Stefan Uroš, gouverneur de Pharsalos.
  • Maria Angelina (morte en 1394) , qui épouse Thomas Preljubović, qui règne sur Janina et l'Épire (1366-1384), puis Esäu de'Buondelmonti (1385-1399) et (1400-1403) qui lui succède.