Silvio Oddi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Silvio Oddi
Biographie
Naissance 14 novembre 1910
à Morfasso (Italie)
Ordination sacerdotale 21 mai 1933
Décès 29 juin 2001 (à 90 ans)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
28 avril 1969 par le
pape Paul VI
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de S. Agata dei Goti
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 27 septembre 1953 par le
card. Angelo Roncalli
Fonctions épiscopales Délégué apostolique de Jérusalem et de la Palestine
Inter-nonce apostolique en Égypte
Nonce apostolique en Belgique et au Luxembourg
Préfet de la Congrégation pour le clergé

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Silvio Oddi, né le 14 novembre 1910 à Morfasso, dans la province de Plaisance en Émilie-Romagne, dans le nord-est de l'Italie et mort le 29 juin 2001, était un évêque italien, diplomate et cardinal de la curie romaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre[modifier | modifier le code]

Après ses études théologiques à Piacenza, il fut ordonné prêtre le 21 mai 1933 à Rome pour le diocèse de Piacenza. Il compléta ses études à l'académie pontificale ecclésiastique et fut nommé à la délégation apostolique en Iran jusqu'en 1939. Pendant et après la guerre, il occupe un poste similaire en Syrie, au Liban en France et en Égypte. En 1951, il fut à la tête de la nonciature apostolique en Yougoslavie.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le 30 juillet 1953, le pape Pie XII le nomma archevêque titulaire (ou in partibus) de Mesembria et légat apostolique au Moyen-Orient. Il fut consacré évêque par le cardinal Angelo Roncalli (futur pape Jean XXIII) le 27 septembre suivant. Il fut ensuite internonce en Égypte en 1957, puis nonce en Belgique et au Luxembourg en 1962.

Cardinal[modifier | modifier le code]

En tant qu'évêque, il prit part au concile Vatican II, après lequel il fut créé cardinal par le pape Paul VI avec le titre de cardinal-diacre de Sant'Agata dei Goti, lors du consistoire du 28 avril 1969, et nommé légat de la basilique patriarcale de Saint-François d'Assise. Il fut aussi choisi pour être responsable de la maison de Lorette.

En 1979, il devint préfet de la congrégation pour le clergé, un poste qu'il conserva jusqu'en 1986. En 1989, il assista aux funérailles de l'empereur Hirohito. Il a aussi visité la tombe de Marcel Lefebvre.

Il a été le cardinal-patron des Militia Templi, un groupe de chevaliers catholiques de la Toscane. Il est décédé le 29 juin 2001 et il est enterré dans l'église paroissiale de Morfasso.