Silvio Ceccato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Silvio Ceccato (né en 1914 à Montecchio Maggiore, dans la province de Vicence, en Vénétie et mort le 2 décembre 1997 à Milan) est un philosophe et linguiste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montecchio Maggiore, Silvio Ceccato étudie le droit et la musique. En 1949, il fonde le magazine de portée internationale Methodos, dont la publication s'arrête en 1964.

En 1956 il crée Adamo II, le premier protoype d'intelligence artificielle italien, qui était destiné à reproduire les états mentaux de l'homme. La même année il donne des conférences sur la philosophie de la science à l'université de Milan, où il dirige les secteurs de la cybernétique et des langues, jusqu'à son départ pour la libre Université des Langues et de la Communication.

Il se retire par la suite du monde académique pour se consacrer à l'écriture d'ouvrages ayant pour thème la joie.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Il linguaggio con la Tabella di Ceccatieff (1951)
  • Adamo II, Congresso Internazionale dell'Automatismo, Milano, 8-13 aprile 1956, p. 1-8
  • Linguistic analysis and programming for mechanical translation (1961)
  • Un tecnico fra i filosofi (1962/1964)
  • Corso di linguistica operativa (1969)
  • Il gioco del Teocono (1971)
  • La mente vista da un cibernetico (1972)
  • La terza cibernetica. Per una mente creativa e responsabile (1974)
  • L'ingegneria della felicità (1985)
  • Il linguista inverosimile (1988, with Carlo Oliva)
  • Mille tipi di bello' (1995)
  • C'era una volta la filosofia (1996)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • x

Liens externes[modifier | modifier le code]