Silène enflé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Silène enflé, le Silène commun ou Claquet (Silene vulgaris) est une plante herbacée vivace de la famille des Caryophyllacées.

Description[modifier | modifier le code]

Ce silène est très facilement reconnaissable au calice réticulé et « enflé » de ses fleurs.

Détail

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Organes reproducteurs
Graine
Habitat et répartition
  • Haldes calaminaires, pelouses calaminaires, déblais miniers.
  • Habitat type : voir les sous-espèces
  • Aire de répartition : cosmopolite

Sous-espèces et variétés[modifier | modifier le code]

  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. vulgaris des friches vivaces rudérales pionnières, mésoxérophiles, médioeuropéennes, thermophiles.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. vulgaris var. latifolia des prairies médioeuropéennes, mésohydriques, fauchées, subalpino-alpiennes, neutroclines.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. angustifolia Hayek des arrière-dunes maritimes submobiles, thermophiles, méditerranéennes occidentales, xérophiles.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. bastardii (Boreau ex J.Lloyd) auct. des pelouses vivaces des lithosols compacts (dalles), acidophiles, eu-atlantiques.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. glareosa (Jord.) Marsden-Jones & Turrill des éboulis fins médioeuropéens, basophiles, planitiaires à montagnards, héliophiles.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. humilis (R.Schub.) Rauschert des pelouses métallicoles médioeuropéennes.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. maritima (With.) Á.Löve & D.Löve var. maritima des pelouses aérohalines submaritimes atlantiques.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. maritima (With.) Á.Löve & D.Löve var. montana (Arrond.) Kerguélen des rivages submaritimes boréaux, sur galets et graviers.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. prostrata (Gaudin) Schinz & Thell. des éboulis médioeuropéens.
  • Silene vulgaris (Moench) Garcke subsp. thorei (Dufour) Chater & Walters des pelouses sabulicoles maritimes, thermoatlantiques.

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Silene vulgaris subsp. maritima, Silène maritime

Particularités et gastronomie[modifier | modifier le code]

Il est communément appelé « pétard » au Québec puisqu’il est amusant de le faire éclater en pinçant son orifice, pour emprisonner l'air, avant de le frapper brusquement sur le dos de l'autre main. Pour la même raison, on l'appelle usuellement « claquet » et « pétarel » dans tout le sud de la France, où cette plante est très régulièrement consommée en salade au printemps, avant qu'elle ne fleurisse.

En Italie orientale (Frioul/Vénétie) le « Silene inflata » est appelé « SCLOPIT » ou « SCLUPIT » et considéré comme une herbe aromatique, ses feuilles sont consommées avant la formation des graines, finement hachées dans plusieurs plats traditionnels frioulans : minestra allo sclupit, avec les spaghettini, ou les fruits de mer Saint-Jacques & Langouste.

Dans La Manche, région de l'Espagne, on préparait un gaspacho manchois veuf (gazpacho viudo)[1] dont la base était constituée de feuilles de silène enflé.

En Castille-et-León (Espagne, au nord de Madrid), on prépare une omelette avec les feuilles de silène enflé, appelée Tortilla de Collejas.

Les feuilles peuvent être consommées en potages, salades ou légumes et incorporées dans des omelettes. Les jeunes pousses de silène enflé sont tendres et croquantes. Leur saveur légèrement sucrée rappelle un peu celle des petits pois, - avec l'âge, les feuilles deviennent coriaces et amères.

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références externes[modifier | modifier le code]