Sikhisme au Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sikhisme au Canada est l'une des principales religions du pays après le christianisme et le judaïsme et les sikhs forment le principal groupe de population sud-asiatique résidente dans ce pays. D'après le recensement canadien de 2001, le nombre de sikhs s'élève à 278 000.

Les sikhs sont présents au Canada depuis 1897, étant arrivés au moment du jubilé d'argent de la reine Victoria. Les industriels de la Colombie-Britannique avaient voulu faire venir des immigrants asiatiques, ce qui agaçait les hommes politiques, les syndicats et les missionnaires chrétiens.

Le statut économique des Sikhs s'est amélioré après l'affaire de l'internement des Nippo-Canadiens en 1939-1945, puisque les Japonais ont souvent vendu leurs maisons à des Sikhs. À partir des années 1960, le processus d'immigration a été simplifié alors que le Canada libéralisait sa politique migratoire, ce qui fit augmenter le nombre d'immigrants.

Plusieurs communautés sikhes existent en Ontario et en Colombie-Britannique. La communauté sikhe a bénéficié de la politique nationale de multiculturalisme, qui valorise officiellement les minorités culturelles. Elle a toutefois vécu des difficultés d'intégration dans l'affaire du turban à la GRC et l'affaire du kirpan à Montréal.

Références[modifier | modifier le code]

^ "Sikhism in Canada". The Canadian Encyclopedia ^ 96F0030XIE2001015 - Religions in Canada ^ Punjabi Newspaper, Des Pardes ^ Century of Struggle and Success The Sikh Canadian Experience13 November 2006 ^ Century of Struggle and Success The Sikh Canadian Experience13 November 2006 ^ Canada's Demo-Religious Revolution