Sihltal Zürich Uetliberg Bahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une composition du SZU

Le Sihltal Zürich Uetliberg Bahn (SZU) est une entreprise ferroviaire suisse reliant d'une part la ville de Zurich à la montagne de l'Uetliberg et d'autre part à Sihlwald-Sihlbrugg. Le réseau est à voie normale (1 435 mm). Les actionnaires de la compagnie sont la ville de Zurich (32,6 %), les communes de la région (6,8 %), le canton de Zurich (23,8 %) et la Confédération suisse (27,8 %).

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie actuelle est née de la fusion en 1973 de l'ancien Chemin de fer de l'Uetliberg et du Chemin de fer de la vallée de la Sihl (Sihltal)[1].

Chemin de fer de l'Uetliberg[modifier | modifier le code]

Une ancienne composition vers l'Uetliberg

La compagnie a commencé son activité le 10 mai 1875 pour les touristes. Lors de l'établissement des projets de cette ligne, la législation ferroviaire fédérale n'autorisait pas encore les chemins de fer à voie étroite. Elle fut donc construite à voie normale malgré des rampes de 70 pour mille, le plus raide d’Europe pour ce type d'adhésion à voie normale. Après la guerre, l'exploitation fut interrompue de 1920 à 1922 et une nouvelle société reprit la ligne et l'électrifia. Elle se mua progressivement en chemin de fer de banlieue de la ville de Zurich. Elle fait maintenant partie du réseau S-Bahn de Zurich (S10).

L'électrification en courant continu de 1200 volts est effectif dès 1923[1].

Chemin de fer de la vallée de la Sihl[modifier | modifier le code]

Le Chemin de fer de la vallée de Sihl fut conçu comme ligne de transit entre la ville de Zurich et la ville de Lucerne en passant par Affoltern am Albis. Cependant la construction de la ligne Thalwil- Zoug condamna ce projet et les promoteurs se bornèrent à construire un chemin de fer local de Zurich-Selnau à la région du Sihlwald. Elle fut ouverte le 3 avril 1892. Le 1er juin 1897, l'exploitation fut prolongée jusqu'à Sihlbrugg. La ligne fut électrifiée le 3 juin 1924[1]. Actuellement cette ligne fait partie du réseau S-Bahn de Zurich (S4).

Le 9 décembre 2006 fut le dernier jour pour la circulation des trains sur le tronçon terminal Sihlwald - Sihlbrugg[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Les chemins de fer privés suisses, Editions Avanti, Fritz Bandi, 1979
  2. Le Paradis perdu, Marc Dietschy, Éditions Slatkine, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]