Sigvatr Þórðarson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
King Olaf présentant une épée à Sigvatr Þórðarson. Christian Krohg. 1899.

Sigvatr Þórðarson (Sighvatr Þórðarson, Sigvat Tordarson) ou Sigvat the Skald (995-1045) était un poète islandais. Il était le poète d'Olaf II de Norvège, ainsi que de Knut II de Danemark, de Magnus le Bon et d'Anund Jacob de Suède[1].

Poèmes[modifier | modifier le code]

  1. Víkingarvísur, composé c. 1014-15. Sur le roi Olaf
  2. Nesjavísur. Sur la Bataille de Nesjar
  3. Austrfararvísur. Sur une journée en Suède
  4. Drápa um Óláf Konung
  5. Vestrfararvísur ("Western travel verses"). Sur une journée au Royaume-Uni
  6. Kvæði um Erling Skjalgsson. Sur Erlingr Skjalgsson
  7. Flokkr um Erling Skjalgsson. Sur Erlingr Skjalgsson
  8. Tryggvaflokkr
  9. Kvæði um Ástríði Dróttningu. Poème sur la Reine Ástríðr
  10. Knútsdrápa. À la mémoire du Roi Knút
  11. Bersöglisvísur. Une réprimande au roi Magnus
  12. Erfidrápa Óláfs helga. À la mémoire du roi Olaf
  13. Lausavísur ("Le lausavísur").
  14. Brot. Fragments.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sturlason Snorre, Heimskringla or the Lives of the Norse Kings, Kessinger Publishing,‎ 2004, 225 p. (ISBN 978-0-7661-8693-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]