Sigtryggr Caoch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sigtryggr ou Sihtric II Gael ou Caoch (Caecus) (c'est-à-dire « le mal voyant ») est un roi de Dublin et du Royaume viking d'York.

Il a été parfois confondu avec son homonyme Sitriucc m.Imair (Sigtryggr fils d’Ivarr) actif en Irlande entre 888 et sa mort en 896.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 917[1] les annales notent que Rognvald Ier (irlandais Ragnall ri Dubgall, car roi des « Étrangers Noirs » c'est-à-dire les Danois de Northumbrie)[2] et son parent (frère ?) Sitric Uí Ímair (petit-fils d’Ivarr) accostent en Irlande. Le second à Cenn Fuait sur la côte du Leinster. Sitric tue au combat Augaire mac Aililla, roi de Leinster, son évêque Mael Maedoc mac Diarmait et 500 de ses hommes[3].

Bien que les envahisseurs soient défaits dans des batailles locales avec les Eoganacht et les rois de Ciarraige ils entrent à Dublin la même année[4]. Cette nouvelle implantation des Hommes du Nord qui avaient été rejetés à la mer en 902[5] provoque un conflit avec les rois Irlandais menés par l’Ard ri Érenn Niall Glúndub (916-919).

Ces derniers sont écrasés le 14 septembre 919[6] au combat de Kilmashogue près de Dublin et outre Niall Glundub, 15 autres princes tombent sur le champ de bataille. Parmi eux : Aed mac Eochucan roi de Connacht, Mael Milhig mac Flannacan roi de Brega, Mael Craibe roi d’Airgíalla, Flaihbertach mac Domnall héritier du Nord. Conchobar Ua Mael Sechnaill héritier du royaume de Tara.

En 921[7] Sigtryggr abandonne Dublin où il considère sans doute que son pouvoir est assuré, à son parent Gothfrith Uí Ímair pour conquérir le Royaume viking d'York laissé vacant par la mort de Rongvald Ier (irlandais Ragnall Uí Ímair) .

Après avoir pillé Davenport au Cheshire il règne sur les Danois de Northumbrie. Selon la Chronique anglo-saxonne il aurait rencontré le roi Athelstan d'Angleterre en 925 et épousé sa sœur Édith le 30 janvier. Il semble qu’il ait rapidement abandonné son épouse et le christianisme[8].

Il règne à York jusqu’à sa mort « encore jeune » en 927[9].

Descendance[modifier | modifier le code]

Il laisse plusieurs fils

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales d'Ulster U917.2
  2. Donnchadh Ó Corráin Viking in Ireland & Scotland in the Ninth Century p. 39,
  3. Annales d'Ulster U917.3
  4. Annales d'Ulster U917.4
  5. Annales d'Ulster U902.2
  6. Annales d'Ulster U919.3
  7. Annales d'Ulster AU920.5
  8. Chronique anglo-saxonne: A.D925
  9. Annales d'Ulster U927.2
  10. Aralt fils d'Uí Ímair i.e de Sitriuc Chronicon Scotorum :SC 940

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]