Signy-le-Petit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Signy.
Signy-le-Petit
Image illustrative de l'article Signy-le-Petit
Blason de Signy-le-Petit
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Canton Signy-le-Petit
Intercommunalité Communauté de communes Ardennes Thiérache
Maire
Mandat
Jean-Michel Skoczypiec
2014-2020
Code postal 08380
Code commune 08420
Démographie
Population
municipale
1 309 hab. (2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 16″ N 4° 16′ 50″ E / 49.9044, 4.280649° 54′ 16″ Nord 4° 16′ 50″ Est / 49.9044, 4.2806  
Superficie 38,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte administrative des Ardennes
City locator 14.svg
Signy-le-Petit

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Signy-le-Petit

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Signy-le-Petit

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Signy-le-Petit

Signy-le-Petit est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Champagne-Ardenne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Village frontalier, Signy, qui devint plus tard « Signy-le-Petit », fut souvent ravagé par les guerres : brûlé en 1340, dévasté en 1521. En 1636, il est incendié à nouveau et l'église détruite. Il ne faut donc pas s'étonner que l'édifice actuel, reconstruit de 1680 à 1686, soit une église fortifiée et constitue de nos jours l'une des étapes du circuit des « Églises fortifiées de Thiérache ».

Vers les années 1840, Signy, son bourg et ses hameaux à caractère agricole comptent 2 300 habitants. C'est un centre commercial et artisanal (brasseries, moulins, poteries, briqueteries). Mais les transformations industrielles du XIXe siècle amèneront l'exode rural : les activités artisanales s'arrêtent les unes après les autres. Dans le même temps, l'implantation de trois fonderies, qui feront travailler plus de 400 ouvriers en 1900, accentue le caractère industriel du bourg et favorise le développement d'une population strictement ouvrière.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections présidentielles (second tour)[modifier | modifier le code]

2002 : Inscrits : 978 - Abst. : 24,64 % - Jacques Chirac : 466 voix (68,93 %) - Jean-Marie Le Pen : 210 voix (31,07 %)

2007 : Inscrits : 966 - Abst. : 20,19 % - Nicolas Sarkozy : 371 voix (50,27 %) - Ségolène Royal : 367 voix (49,73 %)

2012 : Inscrits : 982 - Abst. : 24,85 % - François Hollande : 378 voix (54,62 %) - Nicolas Sarkozy : 314 voix (45,38 %)

(Source : Ministère de l'Intérieur).

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1871 1888 Augustin Barrachin Majorité
Gouvernementale
Maître de forges, Député (1831-1834)
1888 1896 Lucien Duhamel    
1897 1904 Pierre Barrachin   Maître de forges
1904 1929      
1929 1935 Jean Loux Radical Conseiller général
1935 1944 Léon Fossier Droite Conseiller général
1944 1967 Jules Mouron PCF Cultivateur
Conseiller général, Député (1945-1946)
1967 mars 2008 Abel Noreck PS puis DVG Conseiller général
mars 2008 avril 2014 Jean-Claude Mouron[1] DVG Retraité de La Poste
4 avril 2014[2] en cours
(au 10 avril 2014)
Jean-Michel Skoczypiec DVD  

Signy-le-Petit a adhéré à la charte du Parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 309 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 704 1 718 1 605 1 780 1 949 2 259 2 286 2 243 2 340
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
2 138 2 053 2 055 2 006 2 030 2 030 1 933 1 983 1 902
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
1 998 1 853 1 934 1 920 1 945 1 582 1 687 1 721 1 592
1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009 2011 -
1 543 1 361 1 280 1 314 1 290 1 284 1 307 1 309 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Signy-le-Petit

Les armes de Signy-le-Petit se blasonnent ainsi :

d’or à la bande de gueules chargé de trois alérions d’argent[6].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Base de loisirs.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lunion.presse.fr/article/politique/continuite-politique-et-familiale-la-saga-des-mouron
  2. « Lors de la première réunion du nouveau conseil municipal, Jean- Michel Skoczypiec a été élu maire », Le Courrier La Gazette, no 2340,‎ 10 avril 2014, p. 37 (ISSN 0183-8415)
  3. Création du PNR des Ardennes
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  6. Banque du Blason

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]