Signalisation différentielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La signalisation différentielle, ou transmission différentielle, est une méthode de transmission de signaux sur une ligne symétrique, c'est-à-dire utilisant deux conducteurs différents pour transmettre l'information — typiquement, des fils —. Elle consiste à envoyer sur un fil le signal et sur l'autre le signal opposé. On reconstitue le signal à l'arrivée en effectuant la différence des signaux.

Par exemple, si sur un fil « 1 » est codé par une tension de 5 V et « 0 » est codé par 0 V, alors sur l'autre fil « 1 » est codé par -5 V et « 0 » est codé par 0 V. À l'arrivée on fait la différence des signaux ; si la différence est 10 V, on a reçu un « 1 » ; si la différence est un 0 V, on a reçu un « 0 ».

Même si une perturbation électromagnétique dégrade le signal d'un fil, la différence est inchangée, car on suppose que cette perturbation dégrade de la même manière l'autre fil. On réalise ainsi une transmission relativement immune au bruit.

Exemple : Une tension parasite de 2 V est insérée dans le câble alors qu'on est en train de coder un 1 : le signal reçu va être 7 V et -3 V (au lieu de 5 V et -5 V). Cependant, la différence est inchangée ; elle vaut toujours 10 V, ce qui assure un décodage du 1 sans ambiguïté.

Cette méthode est notamment utilisée par les couches matérielles EIA-485 et EIA-422, ainsi que par les bus informatiques USB, SATA, FireWire.