Signal périodique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On rassemblera ici sous le nom de signal toute vibration, onde, son, etc. La vibration mécanique d'une corde de guitare peut être transformée en courant électrique à l'aide d'un microphone.

Un signal est dit périodique si les variations de son amplitude se reproduisent régulièrement au bout d'une période T constante comme sur la figure suivante :

Signal périodique.png

On a donc pour tout t_0 : x(t_0+T)=x(t_0).

La fréquence d'un signal périodique est le nombre de périodes par seconde. Elle s'exprime en hertz (Hz). La fréquence en hertz est donc égale à l'inverse de la période exprimée en secondes :

f = \frac{1}{T}

Exemples de signaux périodiques[modifier | modifier le code]

  • signal carré ou rectangulaire de l'horloge de votre ordinateur (voir aussi fonction porte)
  • signal sinusoïdal du courant électrique du secteur
  • signal triangulaire ou dent de scie du balayage horizontal dans un téléviseur
  • signal complexe produit par un violoniste jouant une note stable

Tout signal périodique continu peut se décomposer (séries de Fourier) en une somme de signaux purement sinusoïdaux de fréquences et amplitudes stables.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voir l'article consacré au son.