Sigmund Jähn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sigmund Jähn
Image illustrative de l'article Sigmund Jähn

Nationalité Drapeau de l'Allemagne allemand
Naissance (77 ans)
Morgenröthe-Rautenkranz
Allemagne
Grade Generalmajor de l'armée de l'air de RDA
Temps total passé dans l’espace 7 j 20 h 49 min
Sélection 1er groupe Interkosmos, 1976
Mission Interkosmos Soyouz 31
Insigne Soyuz 31 mission patch.svg

Sigmund Werner Paul Jähn (né le ) fut le premier cosmonaute allemand (soit 7 ans avant Ulf Merbold, participant à la mission Columbia STS-9 pour la RFA). En 2001, l'astéroïde 17737 a été baptisé Sigmund Jähn en son honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rejoint en 1955 les forces aéronavales est-allemandes, où il devient pilote et scientifique militaire. Entre 1966 et 1970, il étudie à l'Académie des forces aéronavales de Monino en Union soviétique puis travaille dans l'administration de l'aviation militaire est-allemande, en tant que responsable de l'entraînement des pilotes et de la sécurité de vol.

En 1976, il est sélectionné avec Eberhard Köllner pour s'entraîner pour devenir le premier cosmonaute du programme Intercosmos. Il s'entraîne à la Cité des étoiles près de Moscou pendant les deux années qui suivent, et finalement s'envole à bord du véhicule Soyouz 31 pour la station spatiale soviétique Saliout 6, et revient à bord de Soyouz 29. En tout il passe 7 jours, 20 heures, et 49 minutes dans l'espace.

Rapidement après son retour en RDA, il se rend à la base militaire de Prenzlau où se trouvait le centre de cartographie de la NVA pour y livrer d'importantes données glanées durant la mission.

En 1983 il reçoit un doctorat de physique au « Zentralinstitut für Physik der Erde » à Potsdam, en se spécialisant dans la télédétection des phénomènes terrestres.

Après la réunification allemande, en 1990, il travaille à son compte en tant que consultant pour l'Agence spatiale allemande (anciennement ouest-allemande) DLR, et à partir de 1993 également pour l'ESA pour la préparation des missions Euromir.

Il a pris sa retraite en 2002.

Médailles[modifier | modifier le code]

Flag of the Soviet Union.svg Sovietique :

Flag of East Germany.svg Est-allemande :

Citations[modifier | modifier le code]

Sigmund Jähn dans une émission radio à la fin des années 1990 :

« L'Homme est techniquement très avancé. Il peut construire des stations spatiales, les assembler dans l'espace et pense à atterrir sur Mars, mais son développement semble stagner depuis l'âge de pierre. »

— Sigmund Jähn dans DLR Vortrag, 2005.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Interprété par Stefan Walz, Sigmund Jähn apparaît dans le film Good Bye, Lenin! (2003).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Erlebnis Weltraum. (Expérience spatiale), Berlin, Éditions militaires de la RDA, 1983.


Précédé par Chronologie Suivi par
Mirosław Hermaszewski
astronaute
91e
Vladimir Liakhov
Liste des missions habitées entre 1961 et 1986
-
astronaute allemand
1e
Ulf Merbold