Sigismond-François d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sigismond et Sigismond d'Autriche.
Archiduc Sigismond-François d'Autriche

Sigismond-François d'Autriche (en allemand: Sigismund Franz von Österreich) né le 27 novembre 1630 à Innsbruck et mort le 25 juin 1665 à Innsbruck, est un archiduc qui fut archiduc d'Autriche antérieure et comte du Tyrol de 1662 à 1665.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sigismond-François est le second fils de l'archiduc Léopold V d'Autriche-Tyrol et de Claude de Médicis. Il est nommé évêque laïc (il n'est pas clerc mais il dispose des bénéfices des sièges épiscopaux) d'Augsbourg en 1646. En 1653, il devient évêque de Gurk et en 1659 prince-évêque de Trente.

Après la mort de son frère l'archiduc Ferdinand-Charles en 1662, il devient archiduc d'Autriche antérieure. Plus compétent que son frère, il aurait pu être un bon régent, mais il meurt peu après en 1665.

La branche tyrolienne de la maison des Habsbourg s'éteint avec lui. L'Empereur Léopold Ier, en tant qu'héritier de Sigismond-François, prend le contrôle de l'Autriche antérieure et du Tyrol.

Pour éviter toute querelle de succession l'empereur épouse en 1673, l'archiduchesse Claude-Félicité, nièce de Sigismond-François et dernière représentante de la lignée tyrolienne de la Maison de Habsbourg.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Précédé par Sigismond-François d'Autriche Suivi par
Ferdinand-Charles
Archiduc d'Autriche antérieure et comte de Tyrol
1662-1665
Léopold Ier du Saint-Empire