Siegfried Ier de Guines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Siegfried Le DAnois, premier comte de Guines dit le Danois (° v. 940 - † ap. 965).

Biographie[modifier | modifier le code]

Les terres de Guînes appartenaient originairement à l'abbaye Saint-Sithiu (devenue Saint-Bertin par la suite) de Saint-Omer. En 877, Charles le Chauve, leur en confirmait la possession.

Ces terres tombèrent ensuite dans le comté de Flandre.

Il existe deux hypothèses quant à la prise de possession du comté de Guînes par Sigfrid le Danois

Contre-offensive envers la Flandre[modifier | modifier le code]

En 965, Guillaume Ier, comte de Ponthieu, enleva le Boulonnais, Guînes et Saint-Pol à Arnoul II, comte de Flandre.

Arnoul II appela les Danois qui vinrent à sa rescousse, sous la conduite de Knut Gormsson, frère de Harald Ier de Danemark, roi du Danemark, et Siegfried, son cousin. L'expédition fut victorieuse, et Arnoul II confia le fief de Guînes à Siegfried ainsi que sa sœur Elsfrude de Gand.

La légende dit que Siegfried aurait devancé le mariage, et que de leur union coupable serait né Ardolf (ou Adolphe, Ardolph). Siegfried se serait alors pendu pour échapper au ressentiment d'Arnoul II.

Invasion viking[modifier | modifier le code]

Suivant d'autres historiens, Siegfried le Danois et ses Vikings serait venu s'emparer, en 928, de l'endroit où s'éleva ensuite la ville de Guînes. Arnoul Ier renonça à la contre-attaque et livra sa fille Elstrude de Gand en mariage au pirate normand, qui fut investit comte de Guînes, vassal du comte de Flandre

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens ... par Maur-François Dantine, Charles Clémencet, Saint-Allais (Nicolas Viton), Ursin Durand, François Clément