Sie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SIE.
Sie
Parlée au Vanuatu
Région Erromango
Nombre de locuteurs 1 900 (en 2001)[1]
Typologie SVO[2]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 erg
IETF erg

Le sie (ou sye, ou encore erromanga) est une langue océanienne parlée dans l’île d’Erromango, au sud du Vanuatu.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du sie[3].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i u
Moyenne e ə o
Ouverte a

Le schwa a un statut particulier :

  • entre /h/ ou /ɣ/ et une autre consonne, ou une consonne et /ɣ/ ou /ŋ/, un schwa peut être inséré (ou éventuellement un [e] ou un [o], si la syllabe précédente contient cette voyelle). Ainsi, nehkil peut être prononcé [nehkil], [nehəkil] ou [nehekil].
  • Certains mots ont un /ə/ sous-jacent, mais il n’est jamais prononcé ə : selon les cas, il est réalisé [o] ou n’est pas prononcé. Par exemple, la racine tenəm- (« enterrer ») donne tenom-yau (« enterre-moi ») et tenm-i (« enterre-le »)[4].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Consonnes du sie[5]
Bilabiales Alvéolaires Palatales Vélaires Glottale
Occlusives p t k
Fricatives Sourdes s h
Sonores v ɣ
Nasales m n ŋ
Roulée r
Latérale l
Semi-voyelles w j

Les occlusives sont aspirées en fin de mot. Elles peuvent être sonores entre une nasale homorganique et une consonne liquide, c’est-à-dire qu’un mot comme nentrap (« hibiscus ») peut être prononcé librement [nentrapʰ] ou [nendrapʰ].

/v/ possède trois allophones : [v], [β] et [f]. Le choix dépend du locuteur ; certains ne prononcent que [v][6].

/s/ se prononce [ʃ] après /t/ ; /r/ devient [d] après /n/[5].

Accent tonique[modifier | modifier le code]

L’accent tonique tombe sur l’avant-dernière syllabe, avec un accent secondaire sur la quatrième syllabe avant la fin pour les mots de quatre syllabes. Les diphtongues comptent comme une seule syllabe[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  2. T. Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, p. 6
  3. Lynch 1996, p. 78
  4. T. Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, pp. 14–16
  5. a et b T. Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, p. 9
  6. T. Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, p. 8
  7. T. Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, p. 17

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) John Lynch, « Liquid Palatalization in Southern Vanuatu », Oceanic Linguistics, vol. 35, no 1,‎ 1996, p. 77–95
  • (en) Terry Crowley, An Erromangan (Sye) grammar, University of Hawai‘i Press,‎ 1998, 294 p. (ISBN 9780824819354, présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]