Sidney Howard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sydney Howard (en) (1884-1946), acteur britannique
Sidney Howard

Sidney Howard est un dramaturge, metteur en scène et scénariste américain, né Sidney Coe Howard à Oakland (Californie) le 26 juin 1891, mort accidentellement à Tyringham (en) (Massachusetts) le 23 août 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en 1915 de l'Université de Californie (Berkeley), Sidney Howard apprend ensuite l'art de l'écriture à l'Université Harvard de Cambridge (Massachusetts), avant de s'enrôler dans l'armée et d'aller combattre en France et dans les Balkans lors de la Première Guerre mondiale. Démobilisé, il commence une carrière de dramaturge, durant laquelle il écrit des pièces originales mais aussi, comme il est polyglotte, adapte des pièces et romans étrangers, notamment du français Charles Vildrac. Sa première pièce jouée au théâtre à Broadway est Swords en 1921, la dernière (de son vivant) en 1939 étant They knew what they wanted (datant de 1924, créée à Broadway cette même année, et pour laquelle il gagne l'année suivante le prix Pulitzer). Cette pièce primée sera adaptée au cinéma en 1928, 1930 et une dernière fois en 1940, puis donnera lieu à une comédie musicale sous le titre The Most Happy Fella (en), créée à Broadway en 1956, dont Frank Loesser est l'auteur de la musique, du livret et des lyrics. Mentionnons également Les Sentiers de la gloire (Paths of Glory), pièce de 1935, d'après le roman éponyme de Humphrey Cobb, ce dernier également adapté au cinéma en 1957 par Stanley Kubrick. Et notons qu'Howard sera metteur en scène à Broadway de deux de ses pièces (Lucky Sam McCarver en 1925 et Ode to Liberty en 1934-1935).

Outre celle pré-citée, plusieurs de ses pièces seront adaptées au cinéma. Lui-même y contribuera et travaillera à Hollywood. Le premier film dont il écrit le scénario sort en 1929. Son avant-dernière contribution scénaristique sera l'adaptation du roman de Margaret Mitchell, Autant en emporte le vent (Gone with the Wind), pour le film mythique sorti en 1939, année de sa mort accidentelle, et qui lui vaudra un Oscar à titre posthume. Le dernier film pour lequel il collabore au scénario sort l'année suivante, en 1940.

Théâtre[modifier | modifier le code]

(pièces à Broadway)

Filmographie[modifier | modifier le code]

(comme scénariste)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]