Sidney (animateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sidney et Duteil.

Patrick Duteil, dit Sidney, né à Argenteuil le 11 octobre[réf. nécessaire] 1955, dans une famille de musiciens, est un musicien, compositeur, rappeur, danseur amateur, deejay et animateur de radio et de télévision. Historiquement, il a été une des premières personnalités médiatique française de la culture hip-hop[1], le premier animateur de télévision noir en France[2], le concepteur et l'animateur de la première émission de télévision au monde entièrement Hip-Hop[3].

Parcours[modifier | modifier le code]

En 1981, il se voit confier une émission quotidienne de 22h00 à minuit sur la radio libre Radio 7, par sa directrice des programmes Marie-France Brière. Ce seront les premières émissions régulières consacrées au hip-hop en France aux côtés de l'émission de Lionel D (qui deviendra quelques années plus tard Deenastyle avec Dee Nasty) sur Radio Nova[4].

En 1984, Marie-France Brière devient directrice des programmes de TF1 et Sidney lui propose H.I.P. H.O.P. qui durera un an. Grâce à l'émission, la culture Hip-hop va se répandre partout en France et devenir populaire[5].

Défilent dans l'émission des invités tels que Madonna qui chantera la chanson Holiday, Sugarhill Gang, Kurtis Blow, Afrika Bambaataa, Herbie Hancock, The Breaks, The Tribe, The Art Of Noise, de prestigieuses troupes de danseurs, et, comme invités réguliers, les « Paris City Breakers » ou le graffiteur new-yorkais Futura 2000[6]. Parmi les jeunes adolescents « breakant » sur le plateau se trouvent les grandes figures du rap d'aujourd'hui (Stomy Bugsy, JoeyStarr et bien d'autres)[7].

Après l'arrêt de ce programme, Sidney présente une émission nommée Code d'amour qui n'aura pas de succès. En 1986, avec Laurent Boyer il propose à M6 le pilote de Starter, une émission dans laquelle il présente des clips. À la même époque il retourne, pour six mois, chez Radio 7, puis propose à Skyrock l'idée d'une émission consacrée au rap : la chaine lui répond à l'époque « le rap c'est fini ».

En 1990, il revient avec un single en duo avec David Guetta baptisé Nation Rap[8]. En 1992, il anime sur France 2, pendant 4 mois le premier karaoké télévisé, repris ensuite par Arthur. Sidney participe au lancement de concepts d'émissions, animées par d'autres[réf. nécessaire].

En tant que musicien, avec son groupe « Black, White & Co », il a enregistré avec Stevie Wonder[9].

En 2011, il a un projet musical en collaboration avec Clémentine Célarié.

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • En 1990, sur leur album Retire les nains de tes poches, le groupe français les VRP chante Sydney, fausse biographie de l'animateur.
  • En 1985, il est acteur au coté d'Aldo Maccione dans le film Pizzaiolo et Mozarel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait du commentaire de la chaîne musicale MCM à propos de la compile de Sidney : "on peut dire aujourd'hui que Sidney est le papa du hip hop français. Concepteur de l'émission H.I.P. H.O.P. en 1984 (1re émission rap au monde diffusée à l'époque le dimanche à 14h00 avant Starsky & Hutch), ce Dj/rappeur/breakeur extravagant fait découvrir cette nouvelle tendance américaine aux Français, à peine remis de la vague disco, et crée des vocations (Joey Starr, Passi, Stomy Bugsy...)" http://www.mcm.net/musique/cdenecoute/23728/
  2. Extrait d'un commentaire, sur l'histoire du hip-hop, diffusé par l'Université de Lyon, Université Lumière Lyon 2 : "...il s'agit de "H.I.P-H.O.P" présentée par Sydney, Dj antillais amateur de funk, qui deviendra par la même occasion le premier animateur noir de la télévision française." http://www.univ-lyon2.fr/etu1060/0/fiche___article/
  3. Universal Music France, biographie de Sidney : "...en 1984, il anime H.i.p. H.o.p sur TF1. C'est la première émission rap au monde, présentée par le premier animateur noir en France !" + la chaîne musicale MCM : "...Concepteur de l'émission H.I.P. H.O.P. en 1984 (1ère émission rap au monde diffusée à l'époque le dimanche à 14h00 avant Starsky & Hutch)..."
  4. Hugues Bazin, « Hip-hop, éléments de référence : comparaison socio-historique entre les États-Unis et la France et esthétique entre les disciplines hip-hop »,‎ 2003
  5. Extrait d'un commentaire diffusé par l'université de Lyon, Université Lyon Lumière 2, à propos de l'histoire du Hip-Hop : " Dès le début des années 80, le phénomène s'exporte, notamment en France où les jeunes des banlieues de grandes villes telles que Paris, Lyon ou Marseille sont les premiers touchées. L'apparition des radios libres permet à la musique hip-hop de se propager. Mais c'est en 1984 et la diffusion sur TF1 d'une émission devenue culte, sur la culture hip-hop, que ce mouvement va se répandre partout en France : il s'agit de "H.I.P-H.O.P" présentée par Sydney, Dj antillais amateur de funk, qui deviendra par la même occasion le premier animateur noir de la télévision française. Dès lors et grâce à cette médiatisation, le Hip-Hop devient populaire en France. " http://www.univ-lyon2.fr/etu1060/0/fiche___article/
  6. Compil de H.I.P H.O.P., distribuée par ULM.
  7. « Biographie de Sidney » in We Go Funk, le magazine des africains afrogroove, n° ?, date ?.
  8. Sidney & David Guetta - Nation Rap (7", Single) sur Discogs
  9. Extrait de la biographie de Sidney, par Universal Music France : "En 1979 débute l'aventure du mythique groupe Black, White & Co, dont il est le bassiste, saxophoniste, déjà rappeur et choriste : deux albums chez Carrère et trois singles dont un avec... Stevie Wonder !" http://univ-admin.umusic.fr/servlet/FrontCreatorServlet?action=biography&artiste_id=94727

Voir aussi[modifier | modifier le code]